Un pèse-lettre en LEGO

samedi 12 mars 2011
par  Didier ENJARY
popularité : 3%

Depuis que j’ai (ré)ouvert mon magasin BrickLink, j’ai besoin d’une balance pour peser mes envois postaux afin de les affranchir au bon tarif.

Il s’agit généralement de lettres de l’ordre de quelques dizaines de grammes (20g à 250g).

On peut bien sûr se procurer des pèse-lettres pour quelques euros, mais en tant que fan de LEGO, je ne pouvais pas résister à l’envie de fabriquer ma propre balance en LEGO.

Know your subject [1]

Avant tout il faut faire le tour de ce qui existe. En LEGO, je n’ai pu trouver qu’un seul exemple. Il s’agit d’une balance à fléau classique. Il est clairement souligné dans les commentaires qu’il faut limiter au maximum les frottements (ça va faire plaisir à Tribolego [2]) au niveau des pivots.

Mais cette balance à deux défauts mineurs : son encombrement conséquent et l’impossibilité de peser des objets un peu volumineux (à vue de nez, la largeur maxi est de 8cm).

Les balances au cours de l’histoire ont beaucoup évolué avec des variations subtiles : balance à fléau, romaine, pesons, Roberval, électronique... Il ne s’agit pas ici de réaliser un pèse-personne, une balance micro-analytique ou une balance électronique - les fans de MindStorms ont peut être leur propre solution à présenter.

Roberval

La balance à fléau, purement mécanique, rudimentaire, est ce que je recherche. Sa variation, la balance de Roberval, emporte mon adhésion. Elle permet de peser des objets plus volumineux, même si cela implique une précision plus faible à cause de frottements plus nombreux. Elle est aussi plus robuste.

JPEG - 43.8 ko
Balance vide équilibrée

Le principe de la balance de Roberval repose sur un quadrilatère déformable. On détermine le poids d’un objet en comparant son poids avec d’autres objets de masse connue : les poids [3].

JPEG - 38.1 ko
Balance chargée déséquilibrée

Pour limiter les frottements, j’ai privilégié un montage "léger" ; par exemple les plateaux sont constitués uniquement d’axes Technic, il n’y aucun habillage (pas une seule plaque ou panneau). Le pèse-lettre est avant tout pratique avant d’être esthétique. Il peut être encore amélioré (allégé), en employant par exemple uniquement des poutres studless plus légères que les briques Technic et le dédoublement du fléau supérieur est, je pense, superflu.

JPEG - 70.7 ko
Détail - Flèche facilitant le repérage horizontal

Les pièces vont faire le poids

Pour peser, en plus de la balance, il faut des accessoires : les poids. Dans mon cas je veux une solution "tout LEGO" et j’utilise des briques Technic en guise de poids, poutres préalablement pesées sur une balance de laboratoire (voir le tableau récapitulatif ci-après).

JPEG - 43.9 ko
Les "poids" à l’œuvre

Poids des différentes Briques Technic

Taille 2 4 6 8 10 12 14 16
Poids (g) 0.760 1.466 2.151 2.851 3.545 4.274 4.925 5.635

La précision est superflue, elle est simplement le reflet d’un calcul de moyenne. A titre d’anecdote, ces valeurs peuvent faire l’objet d’une régression linéaire, dont curieusement(?) l’origine n’est pas nulle (0.068 g à l’ordonnée pour une pente de 0.696).

En première approximation, un "tenon" de brique Technic pèse donc environ 0.35g.

Précision

- une enveloppe nue a été pesée équivalente à une brique Technic 1x14, soit 4.9g. Le poids de l’enveloppe sur la balance de laboratoire : 4.5g. C’est une erreur faible en valeur absolue (0.4g) mais forte en valeur relative (10%). Toutefois, ce poids est en dessous de la valeur cible minimum (20g).

- un gâteau (que j’ai mangé après l’avoir pesé - 30g), a été pesé équivalent à 2x16 + 3x14 + 1x 12 = 30,3g. Une erreur de 1% seulement !

- Un objet de 70g a été évalué à 72.1g. (3% d’erreur)

- Un colis de 183g a été évalué à 175g. (environ 4.5% d’erreur)

Je n’ai donc pour le moment pas beaucoup de recul sur la précision de mon pèse-lettre mais les premiers éléments, avec des erreurs inférieures à 5%, sont très encourageants.

Toutefois, les pesées au-delà de 150g sont très délicates car mon modèle est trop instable et mérite donc une nouvelle conception pour les poids entre 100 et 250g.


[1] Connais ton sujet

[2] Un membre de notre association expert en tribologie, science des frottements

[3] En physique, poids et masse sont des concepts connexes mais bien distincts. En pratique, dans la vie courante, on fait la confusion sans conséquence fâcheuse


Commentaires  (fermé)

Logo de LeGnome
lundi 14 mars 2011 à 15h11 - par  LeGnome

Ouiiiiii :)
je l’avais fait celui-là.
De mémoire, il me servait plus de catapulte "coup de poing", que de pèse lettres...

Logo de larzafug
samedi 12 mars 2011 à 13h41 - par  larzafug

Pour compléter votre inventaire des pèse-lettres en LEGO : il y en avait un joli dans le livres d’idées techniques 8888 de 1980. Mais, si mes souvenirs sont exacts, il souffrait également de frottements trop importants pour être utilisable.

Site web : pese-lettre LEGO

Agenda

<<

2016

 

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012

Brèves

29 juillet 2011 - Mise à jour des pièces LDraw 2011-01

La première mise à jour des pièces LDraw pour 2011 est désormais disponible ! Au sommaire, 486 (...)

28 mars 2011 - Reportage sur la chaine de fabrication LEGO

Un reportage de National Geographic sur la compagnie LEGO, et plus particulièrement sur la (...)

23 février 2011 - Pierre Normandin présente le nouveau train LEGO Maersk 10219 en vidéo

Notre ami Pierre Normandin, designer LEGO CITY, présente dans cette vidéo le nouveau train LEGO (...)

31 décembre 2010 - Mise à jour des pièces LDraw 2010-03

Une nouvelle mise à jour des pièces officielles LDraw est disponible ! Au sommaire, 456 nouveaux (...)

21 juillet 2010 - Nouveau magazine LEGO dans les kiosques

Nouveauté dans les kiosques, le magazine LEGO n°01 vient de sortir. Au sommaire, pas grand (...)