Les mosaïques "Cheese Slope"

mercredi 1er août 2012
par  Daniela Drost, Didier ENJARY, Marc Thénot
popularité : 3%

Nous tenons à remercier Katie Walker pour sa volonté de partage ainsi que les différentes personnes impliquées dans la traduction - Alain, Daniela, Guss et Marc - et les rédacteurs/relecteurs du site. Et un grand merci à Henrik.

Les mosaïques Cheese Slope sont une manière ludique mais ardue d’ajouter des détails aux créations LEGO. L’utilisation de petites briques pentues (les cheese slopes) permet d’obtenir des angles dans les mosaïques qu’il serait difficile d’obtenir autrement avec des méthodes traditionnelles. Ce guide va tenter d’expliquer comment créer vos propres mosaïques - et pourquoi vous voudriez en faire ainsi.

Partie 1 : Qu’est-ce qu’une mosaïque Cheese Slope ?

Une mosaïque Cheese Slope (brique pentue en forme de portion de camembert) est une mosaïque faite de ces petites briques pentues nommées “Slope 30 1 x 1 x 2/3” sur BrickLink.

La mosaïque se compose de ces briques pentues (et parfois de petites plaques lisses ou non) disposées en motifs ou images. Une mosaïque Cheese Slope peut reproduire une image, un texte, un motif géométrique ou d’autres ornements. Parfois, elle se suffit à elle-même, souvent elle sera un élément d’une création plus grande. Les constructeurs ont employé les mosaïques dans différents buts : vitraux, sols carrelés, tapis originaux, tableaux de galeries d’art, panneaux urbains, décors sur véhicules, drapeaux, textes et images sur des bâtiments, etc. Parfois, il est divertissant de simplement jouer avec les cheese slopes, au hasard, pour voir quels motifs et formes peuvent apparaître.

Voici quelques réalisations que j’ai faites qui montrent différents usages des mosaïques cheese slope. L’image 1.1 montre une mosaïque isolée, une fenêtre de Noël, qui peut servir de décoration de fête. L’image 1.2 présente un vitrail destiné à décorer l’atrium d’un palace fantaisiste. L’image 1.3 est un sol carrelé de façon décorative, les escaliers et les murs font aussi usage de cheese slope. Enfin, l’image 1.4 donne un exemple d’un texte recréé à l’aide d’une mosaïque cheese slope.

JPEG - 44.7 ko
Image 1.1
Fenêtre avec décoration de Noël
JPEG - 39.6 ko
Image 1.2
JPEG - 37.1 ko
Image 1.3
JPEG - 12.2 ko
Image 1.4

Comment les mosaïques cheese slope tiennent-elles ?

Les pièces des mosaïques ne sont pas attachées les unes aux autres. A la place, elles sont insérées ensemble étroitement et maintenues en place à l’aide d’un cadre en briques. Si vous vous y prenez bien, vous pourrez même la retourner sans que les pièces ne tombent. En général, on construit un mur de soutien derrière les mosaïques destinées à être exposées verticalement, pour un peu plus de sécurité. Et bien que cela ne soit pas nécessaire (ou puriste), certains utilisent du scotch double face transparent pour maintenir leurs mosaïques en place, tout particulièrement dans le cas ou elles sont exposées en public. Les techniques pour encadrer les mosaïques sont détaillées en partie 5.

Partie 2 : Mesures et Formes

Dans la discussion qui suit, j’utiliserai comme unité la hauteur d’une demi-plaque. Comme indiqué sur l’image 2.1, une plaque 1 x 1 est longue de 5 demi-plaques et haute de 2 demi-plaques. Comme 3 plaques empilées font une brique, une brique 1 x 1 est large de 5 demi-plaques et haute de 6 demi-plaques.

JPEG - 29.6 ko
Image 2.1
Dimension d’une plaque 1x1

Quand on utilise des cheese slopes dans une mosaïque, elles sont placées sur le côté. Leur base est de 5 demi-plaques et leur hauteur est de 4 demi-plaques. Reportez-vous à l’image 2.2 pour les dimensions approximatives d’une cheese slope.

JPEG - 18.6 ko
Image 2.2
Dimensions de la Cheese Slope

Bien qu’il soit facile de regarder une cheese slope comme un simple triangle 30°-60°-90°, il n’en est rien. Le coin de 30° d’angle a une extrémité droite, d’environ 1,2 demi-plaques de haut. En raison de cette extrémité droite, les cheese slopes sont plus difficiles à placer que ne le seraient des triangles. 

Si les cheese slopes étaient des triangles parfaits, il serait possible d’en placer parfaitement 12 suivant leur coin de 30° autour d’un point central. Mais comme l’image 2.3 le montre, assembler 12 cheese slopes suivant la pointe droite créera des vides. Cela peut devenir problématique si la mosaïque doit être exempte de vides.

JPEG - 32.5 ko
Image 2.3
Les trous du fromage

Une autre difficulté avec les dimensions de la cheese slope apparaît quand on tente d’en arranger deux de façon à obtenir un carré comme sur l’image 2.4.

Bien qu’on semble obtenir un carré, les dimensions sont légèrement différentes. La base (où va le tenon) est large de 5 demi-plaques, alors que les côtés mesurent 4 demi-plaques + 1,2 demi-plaques, ce qui fait 5,2 demi-plaques. Sur une petite section de mosaïque, cette légère différence peut être ignorée, en considérant globalement ce rectangle comme un carré, mais sur de grandes superficies ces erreurs s’additionnent et doivent alors être corrigées.

Image 2.4

Partie 3 : Techniques pour disposer les Cheese Slopes

Il existe plusieurs méthodes possibles pour agencer les cheese slopes. Voici un aperçu de certaines d’entre elles.

- Carrés : Une des techniques des plus simples et courantes d’agencer les cheese slopes est d’aligner des rangs de carrés formés à partir de cheese slopes en utilisant différentes couleurs afin de créer une image ou un motif.

Ces carrés peuvent être orientés de quatre manières comme montré dans l’image suivante :

JPEG - 61.1 ko
Image 3.1 ; Orientations des carrés formés à partir de « cheese slopes »

Étant donné que ces carrés ne sont pas parfaits, certains problèmes peuvent apparaître. Des méthodes pour répondre à ces problèmes seront développées dans cet article dans les sections sur l’encadrement des mosaïques (partie 5) et la façon d’éliminer les vides (partie 6).

De multiples motifs géométriques variés peuvent-être créés à partir de ces carrés, les images 3.2, 3.3 et 3.4 montrent quelques exemples. On peut également créer toutes sortes de motifs non géométriques à partir de ces carrés.

JPEG - 69 ko
Image 3.2 : Motifs fait avec des carrés “cheese slopes”
JPEG - 38.9 ko
Image 3.3 : Motifs fait avec des carrés “cheese slopes”
JPEG - 39.7 ko
Image 3.4 : Motifs fait avec des carrés “cheese slopes”

- Autres formes : Il existe d’autres formes qui peuvent être utilisées pour créer des motifs intéressants. Les trapèzes, les losanges (et autre parallélogrammes), les triangles et les hexagones sont aussi des formes utiles à la réalisation des motifs. Quelques unes de ces formes sont présentées dans l’image 3.5. En entrelaçant ces formes, ou des variations de ces formes, en prêtant particulièrement attention aux couleurs, on peut créer de multiples motifs qui seront potentiellement magnifiques.

JPEG - 70.5 ko
Image 3.5 : Formes utiles pour les mosaïques « cheese slope »

Voici deux exemples de motifs créés à partir des formes décrites précédemment. Celle présentée dans l’image 3.6 contient principalement des losanges formés de 2 pièces (le premier motif sur la deuxième rangée) assemblés en hexagones (le premier motif sur la troisième rangée). Le motif présenté dans l’image 3.7 est créé à partir de triangles (le deuxième motif de la quatrième rangée) formés de trapèzes (troisième motif de la première rangée). L’image 5.7 montre un autre exemple d’hexagones entrelacés.

JPEG - 28.8 ko
Image 3.6 : Entrelacement d’hexagones
JPEG - 85.1 ko
Image 3.7 : Entrelacement de triangles formés à partir de trapèzes

- Un assemblage “fou” : Parfois, vous voudriez réaliser une mosaïque qui ne peut être assemblée à partir d’un arrangement ordonné de cheese slopes. Si vous avez une image spécifique à l’esprit, essayez d’abord de créer le motif à partir de cheese slopes et de plaques lisses 1x1 (ou des plaques et des briques). Ensuite, essayez de remplir les vides avec d’autres cheese slope et d’autres plaques lisses.

Par exemple, pour la mosaïque de l’araignée en image 3.8, j’ai tout d’abord arrangé des cheese slope et des plaques lisses blanches de façon à créer approximativement la forme du corps. La partie la plus délicate a été ensuite de reprendre la mosaïque pour remplir l’espace restant en noir. J’ai expérimenté avec différentes formes et angles en essayant de combler les vides du mieux que possible. Une grande variété de formes a été utilisée pour remplir l’espace en noir : de nombreux rectangles, triangles, trapèzes et autres hexagones ont été nécessaires. Il restait un petit nombre de vides quand j’ai fini la mosaïque mais la couleur noir permet ce genre d’approximation sans impacter le rendu final et on peut à peine distinguer les vides restants.

JPEG - 21.2 ko
Image 3.8 : Mosaïque Araignée

Une part importante de la création de mosaïque en cheese slopes consiste à faire des motifs approchés et ensuite de combler les vides par expérimentation jusqu’à l’obtention d’un motif suffisamment satisfaisant. Il sera très rare d’obtenir une mosaïque parfaite à l’intérieur d’un cadre, essayez simplement de faire du mieux possible avec le moins de vides visibles (et si nécessaire, utilisez le noir qui est une couleur qui masque assez bien les vides que vous ne parviendrez pas à combler).

Partie 4 : Préparer une mosaïque Cheese Slope

Parfois il est amusant de commencer directement la mosaïque, d’autres fois, il est plus pratique de bien se préparer avant de commencer. Voici quelques idées pour vous y aider.

Faites des essais et gardez-en une trace

J’ai passé des heures à m’amuser et à faire des essais avec les cheese slopes. Ensuite, j’ai documenté les différents motifs et configurations que j’ai trouvés et j’ai mis en place une librairie d’exemples que je pourrai utiliser dans mes projets futurs. Ce lien montre quelques exemples mis en ligne sur Flickr. Maintenant, quand je veux fabriquer une mosaïque sur un projet spécifique, je cherche des idées dans ces exemples. Si vous passez du temps à faire des expérimentations, assurez-vous de faire des photos de qualité de vos trouvailles. Quand vous voudrez incorporer une mosaïque dans une création plus grande, le nombre de possibilités à votre disposition sera augmenté d’autant.

Faites un peu de recherches

C’est toujours une bonne idée de regarder ce qui a été fait par d’autres, et Internet est une excellente source pour cela. Vous pourrez ensuite adapter une configuration à vos propres objectifs, en modifiant la taille, la forme, la couleur, etc. Quelques sources d’idées figurent à la fin de cet article.

Faites un croquis sur papier

Dans certains cas (mais pas toujours !), il peut être utile faire un croquis sur une feuille de papier. Du papier quadrillé acheté en librairie ou imprimé depuis Internet peut être utile si vous faites des configurations « carrées » avec deux cheese slopes tête-bêche. Il vous suffit alors de marquer d’un trait diagonal l’orientation des deux cheese slopes d’un carré, en gardant à l’esprit qu’il y a quatre orientations possibles (voir figure 3.1). Vous pouvez également trouver via Internet du papier à trame hexagonale. C’est ce que j’utilise pour des motifs principalement basés sur des losanges, des trapèzes ou des hexagones.

Les images 4.1 et 4.2 montrent une réalisation faites à partir d’un croquis sur papier à motifs hexagonaux. L’image 4.1 montre le croquis papier. Pour chaque hexagone, j’ai indiqué l’arrangement de losanges ou trapèzes que je voulais. L’image 4.2 montre le résultat final (avec d’autres couleurs que le croquis).

JPEG - 31.3 ko
Image 4.1 : Plan sur papier à motifs hexagonaux
JPEG - 35.1 ko
Images 4.2 : Mosaïque réalises à partir du plan fait sur l’image 4.1

Faites des planches à colorier

Je trouve cela particulièrement utile pour certains motifs géométriques. Quand je trouve une configuration de formes intéressantes, j’ai souvent envie d’essayer divers motifs colorés, afin de voir lesquels peuvent être mis en évidence, mais fabriquer à la main ces différents motifs colorés représente une quantité de travail absolument considérable. Pour l’éviter, je fabrique une configuration avec des pièces blanches, je la photographie et l’imprime en plusieurs exemplaires. Il est alors beaucoup plus rapide de tester des motifs colorés par coloriage des sorties imprimantes que par assemblage de cheese slopes.

Les images 4.3 à 4.6 montrent un exemple de cette procédure. D’abord, après avoir trouvé un arrangement de pièces que j’aimais, j’ai pris une photo de l’arrangement réalisé avec des pièces blanches (image 4.3 ; le motif est composé de briques 1 x 1 accrochées à une plaque de base, mais tournées par rapport à l’alignement des tenons, l’espace vacant étant rempli par des cheese slopes).

JPEG - 35.6 ko
Image 4 3 Feuille vierge a colorer

Image 4.3 : Planche à colorier réalisée à partir de pièces blanches

Ensuite, j’ai imprimé cette image en plusieurs exemplaires, comme montré sur les images 4.4 et 4.5.

JPEG - 41.8 ko
Image 4.4
Variation 1 à partir de la planche à colorier
JPEG - 47.5 ko
Image 4.5
Variation 2 à partir de la planche à colorier

Il était ensuite beaucoup plus facile de réaliser la vraie mosaïque (avec des couleurs différentes) de l’image 4.6. Le motifs extérieur de la mosaïque suit un des exemples de l’image 4.4, alors que la partie centrale provient de l’image 4.5.

JPEG - 48.7 ko
Image 4.6

Faites encore des essais et gardez-en toujours une trace

Je recommande fortement d’explorer de nouvelles possibilités, de faire des essais, et de garder une trace de ce que vous aurez trouvé. Que vous ayez réalisé des motifs à partir de papier quadrillé, ou que vous ayez photographié des croquis, documentez-les tous. De cette façon, vous ferez un répertoire de plus en plus grand de motifs que vous pourrez utiliser dans le futur. Et si cela ne vous dérange pas, mettez vos trouvailles sur Internet : il y a beaucoup d’AFOLs qui les apprécieront.

Partie 5 : Encadrer une mosaïque Cheese Slope

Il faut prendre en compte de nombreux facteurs quand on souhaite encadrer une mosaïque Cheese Slope. Le cadre peut prendre des formes variées en fonction de sa destination.

L’orientation du cadre.

Pour les mosaïques verticales, comme un mur ou une fenêtre, il est pratique de construire le cadre sur une plaque de deux tenons de large et de longueur adéquate. Construisez un mur d’appui et deux colonnes latérales et coiffez-les d’une autre plaque. Pour les vitraux, utilisez des briques claires transparentes pour le mur d’appui, de façon que la lumière puisse passer.

L’image 5.1 montre un exemple de cadre vertical avec des briques transparentes en guide de mur d’appui. Remarquez que les plaques lisses recouvrent les tenons visibles de la plaque inférieure. Cela peut être éventuellement nécessaire en fonction du design choisi. Le cadre de l’image 5.1 est présenté sans la plaque supérieure pour mieux montrer le montage. L’image 5.2 présente le cadre complet, avec la plaque supérieure en place.

JPEG - 20.8 ko
Image 5.1 : Cadre pour vitrail sans partie haute
JPEG - 19.6 ko
Image 5.2 : Cadre pour vitrail complet

Pour les mosaïques horizontales, comme les décors de sol, la mosaïque peut être posée sur des plaques lisses fixées sur une couche de briques ou de plaques. L’image 5.3 montre un cadre partiellement réalisé qui présente cette technique.

JPEG - 41 ko
Image 5.3

Cependant, avec ce montage simple, la mosaïque n’est pas de niveau. Elle est plus haute (ou basse) d’une demi-plaque. Cela peut être une bonne chose, par exemple si vous voulez représenter un tapis épais qui de toute façon dépasse en hauteur du reste du sol. Sur l’image 5.3, le mur de cadre est fait de plaques lisses vertes sur une simple rangée de briques jaunes. Les plaques vertes sont plus haute d’une demi-plaque. Les deux autres bords se composent de deux couches de plaques couvertes de plaques lisses vert pomme. La mosaïque est ici plus haute d’une demi-plaque.

Il est aussi possible de placer la mosaïque au même niveau que le cadre qui l’entoure. Une façon de faire est d’insérer une couche de briques couchés sur leurs côtés entre les plaques lisses et la mosaïque. Cela prend plus de place en épaisseur, mais au moins la mosaïque se trouve de niveau au sol. L’image 5.4 montre comment cela est réalisé. Tout en bas, une plaque de base beige (tan). Puis une couche de plaque lisse rouge. Ensuite un empilement de briques jaunes couchées sur leurs flancs. Dans ce cas précis pour obtenir la bonne largeur des plaques. La mosaïque, posée sur les briques jaunes, est parfaitement de niveau avec le cadre composé de deux couches de briques (noires et grises sur la photo). Pour un effet encore plus lisse, la couche grise du dessus du cadre peut être remplacée par deux couches de plaques et une de plaques lisses.

JPEG - 46.4 ko
Image 5.4

Les formes de cadres.

Les rectangles sont les formes les plus courantes pour encadrer une mosaïque, mais d’autres motifs peuvent être employés. Il est possible d’utiliser des croissants, des hexagones, divers motifs courbes et plus encore. En général, il vous faudra de nombreux essais et beaucoup d’efforts pour remplir ces formes de votre mosaïque cheese slopes en évitant au maximum les espaces vides. Les images 5.5, 5.6, 5.7 et 5.8 montrent quelques mosaïques placées dans des cadres non rectangulaires.

JPEG - 19.9 ko
Image 5.5 : Cadres en arche
JPEG - 29.2 ko
Image 5.6 : Cadres en croissant et arc
JPEG - 112.1 ko
Image 5.7 : Cadre hexagonal
JPEG - 17.8 ko
Image 5.8 : Cadre triangulaire

Cadres spéciaux.

Les mosaïques cheese slopes peuvent être construites dans des cadres de formes variées. Les briques "macaroni" peuvent conduire à des formes amusantes (Images 5.9 et 5.10)

JPEG - 42.4 ko
Image 5.9 : Cadre avec briques macaroni arc de cercle
JPEG - 33 ko
Image 5.10 : Cadre avec briques macaroni arc de cercle

Les cloisons et les pièces de cloison en coin permettent de créer des cadres fins. Cela peut être utile pour des usages variés comme des mosaïques courbes (image 5.11) ou des escaliers (image 5.12).

JPEG - 12.4 ko
Image 5.11
JPEG - 18.9 ko
Image 5.12 : Cadre panneau pour escalier

De nombreux motifs composés de briques de Erling (brique 1x1 modifiée avec un tenon sur le côté) ou d’autres pièces peuvent être remplis avec des cheese slopes. Par exemple, le motif de l’image 5.13 qui utilise de nombreuses briques de Erling et des briques pentues est celui d’une étoile à 8 pointes.

JPEG - 19.9 ko
Image 5.13

L’espace vide en forme d’étoile à 8 pointes peut être rempli de cheese slopes. Avec une planification précise, le cadre devient une part entière de la mosaïque cheese slope (image 5.14).

JPEG - 29.5 ko
Image 5.14

Qui est apparu le premier, la mosaïque ou le cadre ?

Le cadre en premier.

Parfois, une mosaïque cheese slopes doit avoir une dimension bien définie. Peut-être avez-vous construit une église et avez-vous besoin d’un vitrail pour combler un espace spécifique. Dans ce cas, vous avez créé le cadre en premier et essayez de faire la mosaïque qui y entrera. Cela s’avère souvent être un puzzle au fur et à mesure que vous essayez de remplir l’espace sans laisser de vides. La fenêtre de Noël (Image 1.1) emploie une taille de cadre que j’apprécie pour les vitres. Comme toutes les vitres devaient être identiques, il m’a fallu beaucoup de tentatives pour créer les mosaïques qui correspondaient à cette taille. Beaucoup d’idées furent mises au rebut, mais finalement j’ai réussi à remplir chacune des vitres.

La mosaïque en premier.

A d’autres occasions, vous avez une idée de mosaïque mais vous ne savez pas à l’avance quelle taille elle atteindra. Ou peut-être avez-vous expérimenté quelques motifs pour en trouver un qui vous convienne.

Vous mesurez alors votre mosaïque de façon à créer un cadre plus grand. Après avoir placé la mosaïque à l’intérieur du cadre, il restera des espaces qu’il faudra combler. La méthode "mosaïque en premier" a donc l’inconvénient de devoir faire la mosaïque deux fois, une fois pour créer le motif, et une seconde fois pour l’ajuster au cadre.

On peut éviter cela en planifiant un peu. Une méthode consisterait à créer d’abord le cadre, assez grand pour qu’il contienne la mosaïque quelque soit sa taille finale. Cette méthode aboutit habituellement à avoir beaucoup de place à combler.

Une autre possibilité consiste à ajuster la taille du cadre au fur et à mesure alors que la mosaïque est à l’intérieur.

C’est un peu difficile et amène souvent à redéfaire partiellement la mosaïque, mais c’est toujours mieux que de devoir refaire l’ensemble dans un tout nouveau cadre de la bonne taille.

Ou encore, si vous être particulièrement aventureux, vous pouvez entourer votre mosaïque d’un cadre construit sur mesure mais sans mur de support sur l’arrière. Ainsi, si la mosaïque est inscrite assez finement dans le cadre, vous pourrez dresser l’ensemble sans que, espérons-le, les pièces ne tombent.

L’image 2.3 montre une mosaïque qui a été créée de cette façon.

Partie 6 : Remplir les vides

Quelle que soit la façon dont une mosaïque est planifiée, si elle est assez complexe, il y aura des vides entre les pièces qui devront être remplis au risque que la mosaïque soit trop lâche. D’un point de vue purement esthétique, une mosaïque constellée de vides et d’espaces ne sera pas flatteuse à l’œil.

Parfois, combler les espaces vides sera aussi facile que d’insérer une ou deux plaques lisses supplémentaires. D’autres fois, vous pourrez substituer des formes dans la mosaïque avec des formes similaires d’une taille légèrement différente. Cela doit être fait en respectant le choix des couleurs employées. Selon la configuration, certaines substitutions ne fonctionneront pas car elles engendreront trop de différences visuelles.

Voici quelques suggestions de substitutions. Ces motifs sont illustrés dans l’image 3.5.
- Trapézoïdes : Ajoutez ou ôtez des plaques ou plaques lisses entre les cheese slopes. (Voir l’image 3.5, ligne du haut)
- Parallélogrames : Ajoutez ou ôtez des plaques ou plaques lisses entre les cheese slopes. (Voir l’image 3.5, seconde ligne)
- Hexagones : Les hexagones peuvent être créés de différentes façons, avec des dimensions très légèrement différentes. Si l’hexagone est composé de deux trapézoïdes, vous pouvez ajuster le nombres de plaques pour le faire plus ou moins grand. Les hexagones peuvent aussi être fait de 3 rhomboèdres. Ils sont plus difficilement ajustables, mais alors faire l’échange avec des hexagones fait de deux trapèzoïdes apportera souvent de l’aide (tant que cela est possible dans le rendu de couleurs discordantes). (Voir la troisième ligne de l’image 3.5.)
- Rectangles : Ils sont disponibles en de nombreuses longueurs variées. Vous pouvez voir différentes longueurs de rectangles dans l’image 6.1. Toutes les mesures sont effectuées en demi-plaques. Si vous utilisez seulement les briques, plaques et plaques lisses, les rectangles sont tous de longueurs multiples de deux. Mais avec l’ajout de cheese slopes en configuration "carrée", vous pouvez obtenir des longueurs impaires de façon approximative.

JPEG - 28.7 ko
Image 6.1 : Dimensions approximatives des rectangles

Si une section de votre mosaïque avec des rectangles est soit trop serrée soit trop lâche, essayez d’utiliser un rectangle soit légèrement plus grand soit un peu plus court. Cela consiste en général à retirer ou à insérer un "carré" cheese slope de façon à ce que la modification dans la zone ait le moins d’impact possible.

Parfois, pendant le processus de remplissage des vides, une section peut être un peu trop remplie. La tension dans la mosaïque, trop élevée, va conduire le cadre à se tordre et à se plier. Si la mosaïque est trop serrée, le cadre pourrait finalement casser. Cela peut être déroutant, parce que cela arrive souvent alors qu’il y a encore des espaces vides évidents dans la mosaïque.

Alors que vous remplissez certaines zones, à d’autres endroits des alignements se plient sous l’effet du resserrement et créent de nouveaux vides. Il faut alors s’arrêter un moment pour comprendre quelles pièces poussent les alignements et pour recommencer en supprimant des pièces pour voir si le problème est résolu. Faites confiance à votre jugement et allez-y prudemment.

Remplir les vides n’est pas chose aisée. Essayez, encore... et encore. Et si rien ne fonctionne, il se peut que vous deviez refaire un morceau complet de votre mosaïque.

Partie 7 : Astuces utiles

Voici quelques indications qui je l’espère vous rendront aisée la création d’une mosaïque Cheese Slope :

- Utilisez une pince à épiler ou des cure-dents pour pousser les pièces dans leur emplacement. Ces petites pièces peuvent s’avérer difficiles à manipuler, alors même qu’elles ont tendance à se renverser. C’est toujours pratique d’avoir un outil pour les redresser.

- N’ayez pas peur de faire des essais ! N’ayez pas peur d’essayer des choses qui semblent impossibles - cela pourrait ne pas l’être - et même si ça l’est, cela pourrait vous donner d’autres idées.

- Il est utile d’avoir beaucoup de cheese slopes sous la main, qu’elles viennent d’un Pick-a-Brick ou de BrickLink. Il est extrêmement difficile d’avoir assez de ces pièces en achetant seulement des boîtes, à moins que vous n’achetiez beaucoup de boîtes.

- Vous pouvez parfaitement utiliser des plaques lisses imprimées dans une mosaïque puisque l’impression ne se verra pas. Pour certaines tailles et couleurs, vous pourriez d’ailleurs ne pas avoir le choix puisqu’elles seront les seules largement disponibles.

- Toutes les cheese slopes ne se valent pas. Certaines, spécialement les transparentes et certaines trouvées dans les Pick-a-Brick, sont un petit peu plus grandes que les autres. Cela peut être gênant, tout spécialement pour les mosaïques dont les dimensions sont si précises. C’est pourquoi il est nécessaire de pouvoir s’adapter, et d’ajuster votre mosaïque si un problème survient.

- Et enfin... n’abandonnez jamais ! Faire des mosaïques Cheese Slope n’est pas facile, mais cela devient plus facile avec la pratique.

Partie 8 : Webographie

- Groupe Flickr Cubes Cheese Slope
- Groupe Flickr Vitraux LEGO
- Mes motifs et mosaïques Cheese Slope sur Flickr
- Ma collection de motifs sur Flickr
- Guide des vitraux sur Classic-Castle.com
- Une mosaïque Cheese Slope : Un guide pas-à-pas
- Grilles d’aide au dessin en ligne


Commentaires  (fermé)

mercredi 1er août 2012 à 15h18

hello,

Super interressant comme article.
Maintenant on va pouvoir mettre des mosaiques partout dans les MOC des expo.

cdhd

Navigation

Mots-clés de l'article

Agenda

<<

2016

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois