6 contre 8

, par  Didier ENJARY

Cet article souhaite proposer une synthèse des discussions menées sur Lugnet en février 2000. Elles opposaient des partisans des modèles de trains en 6 tenons de large à ceux qui préfèrent les faire en 8 tenons de large.

Tout d’abord les trains en 6 de large (largeur d’ailleurs choisie par la société LEGO© pour ses propres modèles) ressemblent à des jouets. En passant à 8 de large, l’échelle est proche du 1:48, que les modélistes du monde ferroviaire reconnaitront comme étant celle des modèles « O ». Le train LEGO passe alors du statut de jouet à celui d’objet de modélisme.

D’autant plus, les rails étant en largeur 6, il est logique de faire du 8 de large, tout comme les trains sont plus larges que leurs essieux. Rajoutons que la largeur 8 permet d’avoir des détails 25% plus fins, ou 25% de détails en plus.

Enfin comment détailler l’intérieur du train en 6 de large alors qu’on peut à peine aligner deux minifigs côte à côte ? Le choix du 8 de large semble s’imposer à ceux qui voudront pratiquer leur art du modélisme jusqu’aux détails cachés.

En fait cherchons à comprendre pourquoi la plupart des adultes fans de trains LEGO construisent naturellement d’abord en 6 de large. D’abord parce que les modèles officiels LEGO sont en 6 de large et ce sont avec eux que nous avons appris.

Ensuite, mais cela découle du point précédent, parce que les bases de trains existantes sont en 6 de large - ce ne sont pas les seuls éléments LEGO d’ailleurs qui sont en 6 de large : pensons par exemple aux pare-brise.

Nous nous retrouvons dans la situation où nous construisons en 6 parce que c’est un choix de la société LEGO pour ses propres modèles, choix dicté nous le pensons par des raisons de coût.

Ce qui nous amène à comprendre pourquoi 6 de large n’est pas un mauvais choix. Parce que d’abord c’est un choix économique, car le nombre de pièces nécessaires pour un 8 de large, même si il reste difficile à quantifier, est, logiquement, beaucoup plus important.

Ensuite parce que si l’on souhaite créer des modèles pour les faire rouler, il faut s’adapter aux rails LEGO, et notamment aux courbes dont le rayon de courbure est ridiculement faible. Si l’on choisit le 8 de large et que l’on respecte les proportions, on risque très rapidement d’être dépassé par des trains de plus de 50 tenons de long, qui sembleront ridicules sur les courbes des rails LEGO.

Un second point est que les trains en 8 de large sont, en première évaluation, 2 fois plus lourds qu’un train en 6 de large. Cela limite alors la taille des convois car l’on ne peut multiplier le nombre de moteurs pour entraîner l’ensemble, notamment dans les pentes.

Mais ne plaisantons pas, ces arguments ne tiennent pas. Par exemple les Model Team® sont bien plus grand que les modèles System® mais ils sont aussi bien plus esthétiques et plaisent plus. Alors préféreriez vous avoir beaucoup de trains en 6 de large pas très beaux ou quelques modèles en 8 superbes ?

Le rayon de courbure des rails ? Qu’importe et on peut être certains qu’un jour viendra où des rails plus adaptés viendront, pas forcément de la part de la société LEGO.

D’ailleurs on peut proposer de ne pas respecter les proportions et conserver même en 8 de large des longueurs de trains raisonnables en pratiquant une compression sélective.

Quant aux problèmes liés au poids cela ne devient critique que pour de très grands convois, tout du moins sur le plat.

...à suivre

Navigation

AgendaTous les événements

Brèves Toutes les brèves