6 contre 8

mercredi 27 septembre 2006
par  Didier ENJARY
popularité : 3%

Cet article souhaite proposer une synthèse des discussions menées sur Lugnet en février 2000. Elles opposaient des partisans des modèles de trains en 6 tenons de large à ceux qui préfèrent les faire en 8 tenons de large.

Tout d’abord les trains en 6 de large (largeur d’ailleurs choisie par la société LEGO© pour ses propres modèles) ressemblent à des jouets. En passant à 8 de large, l’échelle est proche du 1:48, que les modélistes du monde ferroviaire reconnaitront comme étant celle des modèles « O ». Le train LEGO passe alors du statut de jouet à celui d’objet de modélisme.

D’autant plus, les rails étant en largeur 6, il est logique de faire du 8 de large, tout comme les trains sont plus larges que leurs essieux. Rajoutons que la largeur 8 permet d’avoir des détails 25% plus fins, ou 25% de détails en plus.

Enfin comment détailler l’intérieur du train en 6 de large alors qu’on peut à peine aligner deux minifigs côte à côte ? Le choix du 8 de large semble s’imposer à ceux qui voudront pratiquer leur art du modélisme jusqu’aux détails cachés.

En fait cherchons à comprendre pourquoi la plupart des adultes fans de trains LEGO construisent naturellement d’abord en 6 de large. D’abord parce que les modèles officiels LEGO sont en 6 de large et ce sont avec eux que nous avons appris.

Ensuite, mais cela découle du point précédent, parce que les bases de trains existantes sont en 6 de large - ce ne sont pas les seuls éléments LEGO d’ailleurs qui sont en 6 de large : pensons par exemple aux pare-brise.

Nous nous retrouvons dans la situation où nous construisons en 6 parce que c’est un choix de la société LEGO pour ses propres modèles, choix dicté nous le pensons par des raisons de coût.

Ce qui nous amène à comprendre pourquoi 6 de large n’est pas un mauvais choix. Parce que d’abord c’est un choix économique, car le nombre de pièces nécessaires pour un 8 de large, même si il reste difficile à quantifier, est, logiquement, beaucoup plus important.

Ensuite parce que si l’on souhaite créer des modèles pour les faire rouler, il faut s’adapter aux rails LEGO, et notamment aux courbes dont le rayon de courbure est ridiculement faible. Si l’on choisit le 8 de large et que l’on respecte les proportions, on risque très rapidement d’être dépassé par des trains de plus de 50 tenons de long, qui sembleront ridicules sur les courbes des rails LEGO.

Un second point est que les trains en 8 de large sont, en première évaluation, 2 fois plus lourds qu’un train en 6 de large. Cela limite alors la taille des convois car l’on ne peut multiplier le nombre de moteurs pour entraîner l’ensemble, notamment dans les pentes.

Mais ne plaisantons pas, ces arguments ne tiennent pas. Par exemple les Model Team® sont bien plus grand que les modèles System® mais ils sont aussi bien plus esthétiques et plaisent plus. Alors préféreriez vous avoir beaucoup de trains en 6 de large pas très beaux ou quelques modèles en 8 superbes ?

Le rayon de courbure des rails ? Qu’importe et on peut être certains qu’un jour viendra où des rails plus adaptés viendront, pas forcément de la part de la société LEGO.

D’ailleurs on peut proposer de ne pas respecter les proportions et conserver même en 8 de large des longueurs de trains raisonnables en pratiquant une compression sélective.

Quant aux problèmes liés au poids cela ne devient critique que pour de très grands convois, tout du moins sur le plat.

...à suivre


Commentaires  (fermé)

Logo de Pierre-Yves
jeudi 5 octobre 2006 à 11h13 - par  Pierre-Yves

Bonjour,

Je suis d’accord avec vous sur ce point : LEGO, c’est aussi la création, et rien ne nous empêche de faire des trains en 8 tenons....J’ai déjà des trains MOC (locomotives), bien que restant en 6 tenons, qui sont beaucoup plus haut que les trains LEGO, et qui ne passe pas sous le passage à niveau 10128. Donc il est vrai qu’une création personnelle ne peut pas respecter à la lettre les modèles de LEGO, sinon ce n’est plus une création personnelle ! Ceci dit, le seul problème que je vois est le poids, car quand j’entends ici (je lis plutôt) que cela double le poids des trains, cela fait donc dire de doubler aussi le nombre de moteur 9V, ce qui engendre en plus d’un investissement énorme, une surcharge sur le réseau. Je ne sais pas vous, mais 3 trains sur le réseau (avec 1 moteur chacun), et c’est déjà l’engorgement. Alors avec 2 trains équipés de 4 moteurs chacun, il va falloir que les minifigs sortent pour pousser. Je signale que LEGO a fait de très beaux modèles en 6 tenons, les exemples de manquent pas : le 4512, le 4558, le 7745, la Santa Fe.....
En revanche, je suis en désaccord avec votre phrase "c’est à dire jouer comme avec un réseau Ho". NON ! Lego n’est pas une entreprise de modélisme, mais une société produisant des jouets. D’ailleurs, je crois que les prix pratiqués ne sont pas les mêmes que ceux de Marklïn ou Roco. Lego vit d’une clientèle essentiellement agée de 5 à 12 ans, et non d’une clientèle adulte recherchant le détail ultime sur les modèles, prêt à payer une locomotive 1000 € pièce. Ce qui m’a fait opter pour le train LEGO, c’est son système simple, efficace, bon marché et permettant de faire ses propres modèles. Pas de m’ennuyer à avoir des câbles partout pour contrôler les aiguillages, les passages à niveau et rechercher le détail ultime. Car moi, je joue avec mes trains. Avec le HO, on ne joue déjà plus vraiment....D’ailleurs, je ne connais pas de minifigurines articulées pouvant rentrer dans les trains dans l’univers du modélisme, ce qui prouve qu’il ne s’agit pas de jouet ! Ceci dit, je suis en revanche d’accord pour dire que l’abandon des automatismes sur les aiguillages est dommage, car donner un plus au jeu. Le reste, comme les systèmes de cantonnement, les arrêts en gare, les passages à niveau automatiques, etc....sont excessifs pour un train LEGO.
Enfin, effectivement, je crois que mise à part quelques différences mineures sur notre plaisirs de jeu, ce qui nous unis tous c’est le système 9V. Et c’est cela qu’il faut rappeler, merci de l’avoir fait !

Logo de Richard
mercredi 4 octobre 2006 à 22h38 - par  Richard "Charlie" Lemeiter

J’ai débuté le train Lego comme tout le monde en montant une boîte avec des modèles en 6 tenons, c’était la seule référence, c’était le choix fait par la société Lego et dans les années 80 pas d’internet pour exposer ses créations. Alors au moment de créer ses propres modèles, on prend comme référence celle de Lego.... OK pour les reproductions des locos électriques ou diesel mais déjà quelques entorses au « 6 tenons » apparaissent, en premier lieu par la société Lego elle-même en voulant faire des trains vapeur ! Comment sur un modèle qui fait 6 tenons de large et dont l’écartement extérieur des roues est de 6 tenons, placer les bielles et les cylindres ? ... En plaçant des excroissances d’un tenon de part et d’autre et voilà des trains officiels Lego qui ponctuellement font 8 tenons... étonnant !

Le 8 tenons est une évolution dans la façon de construire les trains Lego, évolution qui suit l’âge des constructeurs. « Réalisme », je crois que pour ceux qui ont la trentaine passée :) comme moi, c’est ce mot qui nous pousse à passer le cap du 6 tenons.

Quand frogleap dit « J’ai lâché le mot qui tue : jouer. C’est effectivement essentiel à la pratique du Lego. », je répond que Lego c’est le plaisir de jouer mais c’est avant tout le plaisir de construire. Et autant construire quelque chose qui ait de la « Gueule » !!!

Pour moi un réseau de trains, c’est pouvoir depuis un poste de commande, arrêter les trains en gare, les changer de voie (au passage un petit coup de nostalgie à propos des capacités du système 12V jamais égalé) ... c’est à dire jouer comme avec un réseau Ho. Mais le plus des trains Lego c’est de se dire qu’on a tout construit soi-même jusqu’aux locos et wagons.

Pourquoi faire du modélisme en Lego serait ridicule ?!! Je dis également qu’il suffit de faire un tour sur brickshelf ou sur les sites des TLC (Train Lego Club) pour voir ce qui est possible de faire à présent au niveau des trains mais également sur tout ce qui les accompagnent, gares, villes, véhicules... Avec le nombre de nouvelles pièces de plus en plus petites donc permettant de plus en plus de détails, ce qu’on voulait faire dans les années 80 et qu’on faisait grossièrement, est aujourd’hui possible avec un potentiel de détails inimaginable à l’époque ! Potentiel de détails applicable qu’on fasse du 6 ou du 8.

Quoiqu’il en soit, comme le souligne Erik "brickerik" Amzallag, qu’on soit partisan du 6 ou du 8, ce qui nous rassemble c’est le système classique à rails métalisés et alimentation secteur face à l’arrivée des nouveaux trains à piles !

Logo de Erik "brickerik" Amzallag
vendredi 29 septembre 2006 à 10h31 - par  Erik "brickerik" Amzallag

Alors oui, en 8, on se permet de pouvoir faire davantage de détails, mais quand même, on fait plus que suggérer un volume :) Les trains Duplo, eux, suggèrent un volume :)

Pour ce qui est du réalisme, du détails, le comble, c’est que c’est toi qui m’a donné, indirectement, l’envie de faire plus beau (et donc en 8 :) ) pour l’exposition d’Orleans (bon c’est aussi à cause de la superbe BB63000 de Pascal, qui a créé une petite révolution à FreeLUG). Et puis on peut aussi faire du rigolo ou du ridicule en 8 ;)

Alors certes, les trains en 8 sont encombrants (mais on peut adapter les décors, c’est ça le LEGO :) ), lourds (ça c’est un vrai problème), gourmands en pièces ; mais c’est ici qu’on peut faire la distinction entre les 2 façons d’aborder le train LEGO : le jeu et un pseudo modélisme. Tout dépend de l’objectif : jouer, auquel cas effectivement des trains legers, passent partout sont bien plus adaptés (et on reste à l’echelle LEGO) ou bien exhiber, montrer qu’en LEGO on peut s’approcher du modélisme (quoi il t’en déplaise) et ainsi, peut être, être mieux perçus dans les salons de modélisme classique. Mais on arrive sur un autre débat : la place du LEGO dans le modélisme.

Enfin, oui, je suis toujours admiratif du travail réalisé par certains en 6 de large. Mais si je fais du 8, ce n’est pas que je n’en suis pas capable, mais que je suis désormais convaincu que l’echelle en 8 est tout de même plus adaptée (les voitures en 4, les camions en 6 et les trains en 8). Mais quand on regarde le TGV de Xavier par exemple (en 6, qui au passage est superbe), on peut difficilement imaginer ce que donnerait cette même rame (voir une double rame) en 8 de large. On atteindrait une longueur assez démentielle. Pour un réseau "de chambre", le 6 présente bien des avantages ; pour des expositions comme celles d’Orleans 2006 avec ses 28 mètres de long (plus de 60 mètres de rails pour la boucle principale) le 8 a toute sa place.

Enfin, rien n’empeche les trains en 6 et en 8 de cohabiter sur un même réseau car 1) ELTEP, 2) il y aura toujours des partisans des 2 échelles et qu’on ne va pas séparer les deux, 3) le ridicule ne tue pas ;)

Est-il toujours que les partisans du 6 et du 8 en exposition préfereront toujours le système classique à rails métalisés et alimentation secteur que des trains à piles (et dont la base du récepteur limite les possibilités...)

Logo de frogleap
jeudi 28 septembre 2006 à 21h14 - par  frogleap

Bonjour,

Puisqu’on aborde le sujet et comme j’aime bien dire ce que je pense quand ça concerne ma passion, je vais allumer quelques brasiers en attendant... les pompiers !

Je trouve cette prétention à faire du modélisme en Lego assez ridicule. Nous savons tous que la brique ne se prête pas aux détails les plus fidèles, ce qui est quand même le credo du modéliste qui rime souvent avec puriste :)

Oui les trains Lego sont en 6 de large, quoiqu’il en déplaise aux modélistes. Pour une raison bien simple, ils sont faits pour jouer (comme des enfants... allais-je ajouter, quelle honte !). Pour jouer au train, même si le train en question ne ressemble à rien. Pour s’en convaincre voir le dernier train sorti par Lego, le train de Noël, moche au possible pour un modéliste, mais tellement commenté actuellement pour le jouet qu’il représente.

Pourquoi faudrait-il augmenter la taille des trains Lego ? Comme c’est si bien argumenté dans cet article, pour se donner plus de latitude pour représenter les détails des locomotives. C’te bonne blague !!! Même en 8, on se limite à évoquer une forme, à approcher une ligne de fuite, à suggérer un volume... bref, on est dans l’approximation, grande frustration du modéliste, je vous le rappelle :) Alors autant construire les trains en 9, en 10 et au-delà... comme dirait Buzz l’Eclair :) Ne riez pas trop, j’ai des exemples en tête, n’est-ce pas Médérik ?

Alors je dis : halte à la dictature du modélisme !!! J’ai quitté ce monde de pointilleux et maltraiteurs de diptères (15 ans de modélisme, ça abime déjà) en rejoignant ma première passion, le Lego, justement pour jouer et ne pas me prendre le chou (hibou caillou...) avec les détails, le réalisme, la fidélité et toutes ces co....... ; et pour laisser mon imagination se défouler dans le ludique, le rigolo, le délirant et même le ridicule (si si).

J’ai laché le mot qui tue : jouer. C’est effectivement essentiel à la pratique du Lego. Alors les trains en 8 de large, qui ne passent pas partout, qui s’effritent tous seuls tellement les assemblages sont fragiles et "snotés" de partout, qui font cramer les moteurs 9V, qui vident mon stock de petites pièces plus vite qu’un aspirateur domestique, et bien je dis STOP !!!

Et j’allume mon dernier brasier et pas des moindres... si certains modélistes en Lego préconisent le 8 de large, c’est parce qu’ils sont bien incapables de faire aussi beau, évocateur, approchant et suggestifs de la réalité en adoptant le 6 de large. Et pourtant c’est possible, cherchez bien sur les photos de brickshelf, et autres "dépositoires supplétifs" publiques (et non pas l’inverse), et vous en trouverez. Considérez cette attaque comme un défi. Tant qu’à faire.

Bon allez je retourne jouer au train. En espérant vous avoir divertis autant que je me suis défoulé :) :) :)

Amicalement,

Philippe "frogleap" Label

P.S. c’est naturellement coxigrues que j’ai voulu écrire à la place de co....... :)

Logo de Pierre-Yves
jeudi 28 septembre 2006 à 17h44 - par  Pierre-Yves

Bonjour,

Vous dites que le poids n’est pas un handicap. Je voudrais quand même apporter un bémol là dessus en tenant compte de la puissance d’un moteur 9V. Je vais partir d’un exemple personnel, mon Metroliner. Mon Metroliner compte actuellement 3 voitures : le wagon du 1er modèle, le wagon du 2nd modèle et enfin un MOC wagon-lit. Ajoutons à cela sa motrice de queue. Avec un seul moteur 9V placé sur la locomotive de tête, à l’avant du convoi, ça peine terriblement, qui plus est en bout de réseau là où le voltage s’effondre. Avec deux moteurs, ça avance en revanche très bien. A partir de cette observation, je n’ose pas imaginer un convoi de cette longueur, qui reste modeste toutefois, en 8 tenons en sous-entendant que cela doublerait le poids. Combien de moteur 9V faudrait-il alors ? En tout logique, 4. Ca me parait énorme, et s’il fallait équiper chaque train avec 2,3 ou 4 moteurs, cela représente un budget énorme !
Enfin, passer au 8 tenons peut soulever un autre problème, celui de l’uniformité du réseau. Les sets "classiques" de Lego étant en 6 tenons, je me vois mal réaliser un MOC à 8 tenons, dans un soucis d’uniformité et de continuité du réseau. Enfin, un train à 8 tenons de large déborderait des voies, ce qui en plus de ne pas être d’un esthétisme fabuleux (chacun ses goût, cela est entièrement subjectif), poserait de sérieux problème lors du passage de certains éléments officiels LEGO comme le passage à niveau réf 10128 ou encore le hangar 10027. Voilà pour mon avis personnel. Pour information, cela fait environ 10 ans que je fais du train LEGO, mais les investissements n’ont repris que récemment.

Agenda

<<

2016

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois

Brèves

29 juillet 2011 - Mise à jour des pièces LDraw 2011-01

La première mise à jour des pièces LDraw pour 2011 est désormais disponible ! Au sommaire, 486 (...)

28 mars 2011 - Reportage sur la chaine de fabrication LEGO

Un reportage de National Geographic sur la compagnie LEGO, et plus particulièrement sur la (...)

23 février 2011 - Pierre Normandin présente le nouveau train LEGO Maersk 10219 en vidéo

Notre ami Pierre Normandin, designer LEGO CITY, présente dans cette vidéo le nouveau train LEGO (...)

31 décembre 2010 - Mise à jour des pièces LDraw 2010-03

Une nouvelle mise à jour des pièces officielles LDraw est disponible ! Au sommaire, 456 nouveaux (...)

21 juillet 2010 - Nouveau magazine LEGO dans les kiosques

Nouveauté dans les kiosques, le magazine LEGO n°01 vient de sortir. Au sommaire, pas grand (...)