Legophile*, legomaniaque, fan de LEGO®, en bref un quotidien peu commun.

dimanche 23 mars 2003
popularité : 6%

Reconnaissons-le, ma vie s’est retrouvée un peu chamboulée quand mon homme a redécouvert ses LEGO® d’enfants. Sur le coup, je n’ai pas pressenti le danger à la vue de ces petites briques tapies au fond d’une caisse somme toute très passe-partout, le danger qu’elles pouvaient représenter. Je reconnais humblement qu’un indice aurait dû m’alerter. En effet, les yeux de mon homme ont tout à coup pétillé de mille feux, un sourire béat à la limite de l’extase s’est fiché sur son visage et si l’attraction terrestre n’avait pas été si importante (rappelez-vous Newton et sa pomme) je pense qu’il se serait mis à léviter, les mains religieusement jointes dans un signe de prière et de recueillement complet, une auréole immaculée au-dessus de la tête et deux belles ailes dans le dos : Saint LEGO® priez pour nous. Et voilà, cet homme que je croyais si bien connaître me révélait sa véritable nature à quelques mois du mariage. Il n’est certes pas un tueur en série, ce qui je l’admets aurait eu des répercussions un peu importantes et difficiles à gérer dans la vie quotidienne de notre couple, mais croyez moi, mes habitudes de vie et mes repères s’en sont trouvés quelque peu modifiés.

Tout d’abord, la vie auprès d’un legophile est un perpétuel enrichissement. Tout d’un coup vous vous prenez à penser nuit et jour aux matières qui lors de vos pénibles années scolaires avaient le don de vous rendre malade. Ainsi, tel Einstein travaillant sur sa fameuse formule E = MC² ou les chercheurs les plus pointus en science biomédicale, vous vous prenez à revisiter les principes de la physique quantique : Comment vais-je faire pour faire rentrer 2m3 de LEGO® dans un appartement de 37m² où vivent déjà 2 adultes et deux chats ??? A peine venez vous de résoudre ce dilemme (est-ce vraiment bien utile d’accéder aux WC, alors que l’on peut mettre devant la porte un meuble haute technologie renfermant les fameuses briques, triées, classées et numérotées… si si la perfection ne connaît pas de limite) que les données du problème ont changé puisque de nouveaux sets arrivent.

Mais il n’y a pas que les mathématiques que vous révisez en compagnie de votre legophile de génie. En effet, mieux que le Larousse et le petit Robert réunis, votre legophile tient à vous faire progresser au niveau vocabulaire et vous apprend sans cesse de nouveaux mots. Cela a pour don de vous ravir (le vieil adage de la connaissance et de la confiture que l’on étale plus ou moins vous hantant depuis votre prime jeunesse) mais vous restez cependant sceptique face aux possibilités de glisser dans la conversation le mot « burp » ou « lurp » sans déclencher l’hilarité ou la perplexité de votre auditoire. De même, vous vous devez de réfléchir au fait que si désormais vous racontez vos soirées à vos collègues au moment de la pause de 10h « hier j’ai trié des macaronis noirs et bleus », vous risquez de passer irrémédiablement pour l’excentrique de service, ou à l’avenir de prendre votre café toute seule. Ainsi, la compagne du legophile est vouée à devenir un puits de sciences (quoique fortement ciblée la science) non reconnue. Imaginez la frustration.

Il faut toutefois reconnaître que l’un des grands bouleversements qui s’est opéré dans votre quotidien, concerne ce que votre legophile s’ingéniait à appeler avant « les tâches bassement futiles et matérielles », c’est-à-dire ce que vous (et près de 99% de la population) appelez « le ménage et les courses ». Et c’est là que vous redécouvrez votre homme, avec tout ce que cela implique de côté positifs et négatifs. Le côté avantageux du ménage, c’est que maintenant vous possédez une batterie de chiffons (plus ou moins doux, plus ou moins secs) et d’encaustiques en tout genre (pour toute surface et tout type de tâche). Bref, vous êtes devenue à vous seule un magasin où l’on trouve la pointe même du progrès pour tout ce qui se rapporte à « la chasse à la poussière ». Comme toute médaille a son revers, vous devez admettre que ce déferlement de produits ménagers, à l’initiative de votre homme rappelons-le, ne l’engage pas pour autant à mettre du cœur à l’ouvrage. Désormais, les tâches sont redéfinies : vous nettoyez les surfaces vitales, il nettoie SA surface vitale. A vous de comprendre où est le hic, à partir de quand la situation vous a échappé des mains. Remarquez, vous avez gagné un super plumeau hautement performant, qui décroche la poussière dans les coins les plus reculés de votre petit appartement, le jour où vous avez poussé un coup de gueule, parce-que le susmentionné legophile avait pris votre brosse à dent pour dégraisser ses briques. Disons le, le legophile est magnanime, et sait réparer ses erreurs.

Le deuxième aspect concerne le rituel des courses. Il faut admettre que ce n’est pas pour les courses de « base » que vos habitudes changent, mais plutôt lors de ces fameuses séances dites de « shopping ». Alors qu’avant sa « révélation », vous aviez plutôt l’impression de traîner un prisonnier à l’échafaud, voir de l’entendre agoniser à chaque fois qu’il condescendait à vous donner son avis sur tel ou tel vêtement que vous essayiez sous ses yeux endormis, maintenant il faut admettre que si vous faisiez vos courses avec une fashion victim, vous n’éprouveriez pas plus de plaisir. Il veut que vous essayez tout ce qui peut vous plaire, du plus coquin au plus confortable, et vous propose de tout acheter. Vous êtes la plus belle à ses yeux, en maillot de bain, en survêtement et tongs ou en petite robe. Et c’est au moment où vous sortez épanouie, radieuse, embellie et harassée de ce moment de pur bonheur, qu’il vous assène le coup fatal de sa petite voix d’homme charmant, doux et tendre « Maintenant qu’on s’est occupé de toi, on peut me faire un tout petit peu** plaisir et aller voir ce qu’il y a comme nouveautés ? Mais on n’achète rien ». Fatalité, fatalité, vous ne vous sentez pas le cœur de refuser ce petit bonheur à celui qui vous a fait sentir dans la peau de Miss France. Et c’est ainsi, qu’une heure plus tard, vous rentrez épuisée avec dans un main des sacs signés « Etam », « Zara » ou « Camaïeu » et dans l’autre la main de votre legophile qui peine à tenir sa dernière acquisition legolesque.

Le dernier point qui a modifié votre vie se retrouve à travers les crises existentielles qui vous frappent désormais. Comment avez-vous pu vivre auparavant sans avoir la moindre connaissance de ces débats qui agitent les hautes sphères de France et de Navarre : « Nouveaux sets et murs entièrement construits : quelle désillusion dans le monde contemporain ? », ou encore « Quand donc sortiront les derniers modèles de la collection Orient Expédition et Star Wars ? ».

Il faut conclure que depuis que votre legophile d’homme a fait son « coming out » il est nettement plus épanoui. Sa sphère d’amis s’est considérablement élargie (ses copains LEGO®) et ce n’est pas pour autant qu’il refuse de sortir se promener pour ne plus lâcher ses briques (maintenant vous arpentez les brocantes et vide-greniers à l’affût du meilleur rapport prix/kg de vrac de LEGO®). Il n’empêche que vous ne pouvez-vous empêchez de craquer pour cet homme qui a gardé son âme d’enfant et qui le soir avant de s’endormir ne cogite plus furieusement sur son travail, mais agréablement sur ses futures créations.

Et tant pis si parfois vous vous sentez envahie, ou si votre nouveau meilleur ami est le postier chez qui vous allez régulièrement chercher des colis legolistiques, vous fondez rien qu’à l’idée de votre homme assis par terre au milieu du salon, entourée de ses LEGO® et heureux comme un pape. Rien ne vaut le sourire de votre homme, et s’il tient à ces petites briques aux couleurs de l’arc-en-ciel, cela a aussi le don de vous rendre heureuse.


* - Je me dois de préciser que c’est après de maintes hésitations que j’ai retenu le terme « legophile » pour définir ce que spontanément on appelle « amateur de LEGO® ». Mais il faut savoir que les termes « legologue », « passionné de LEGO® » ou « maniacolegossif » auraient tout aussi bien convenu. Je me suis permise de rejeter le mot « legophage » qui fait plutôt référence à la pauvre petite bête (un chat de compagnie par exemple) qui a croqué dans une de ces petites briques (par mégarde) et alors qu’elle (la petite bête) tentait de survivre à l’étouffement et à la suffocation entraînées par l’absorption de la brique susmentionnée (petite est la brique, mais tout petit est le chat), elle n’a pu s’empêcher de s’interroger sur les cris et hurlement que son grignotage n’a pas manqué de déclencher : un cataclysme, un tremblement de terre, mais comment est-ce possible puisque nous ne sommes pas sur une faille sismique ???

** - Dans un souci d’exactitude, je me dois de préciser que cette phrase et accompagnée d’un regard de cocker à vous fendre le cœur.


Commentaires  (fermé)

Logo de KangooBot
mardi 1er février 2011 à 09h59 - par  KangooBot

Tout simplement en vide grenier... mon fournisseur officiel de légo d’occasion...
Bon évidement, il faut fouiller, chiner, etc... et puis surtout après il faut les nettoyer, les brosser, un par un à la brosse à dent... (j’en ai une dédié à présent ;-) les secher, et après un tri complet des pièces abimées/cassées/collées (quelle horreur ! ) des trucs non légo (les "keskeussafoula" : on n’a pas idée des trucs qu’on rencontre, mais parfois, y’a une ou deux pièces playmobils, et ça, c’est bien ;-))
Enfin, après un inventaire précis (avec quelques surprises pour la pièce qu’on avait pas encore...) et après avoir fait quelques tests, ils rejoignent la famille, les pièces officielle dans le saint grall des boites triées, répertoriées, numérotées, en attendant le dimanche prochain sans vide grenier pour exploiter ces petits trésors :-)

Bon LEGO(c)...

Logo de KangooBot
mardi 1er février 2011 à 09h47 - par  KangooBot

Légophile ? moi ? A peine... bon ok, jusqu’aux os :-)

C’est ma femme qui a trouvé cet article hier soir quand... je construisais mon nouveau set au milieu du salon (c’est dans l’article, et je n’invente rien ;-) Elle me dis en riant au moment de se coucher : t’as du courrier... (en plus d’être legophile, je suis technophile...)
A la lecture de cet article ce matin, je me suis bien amusé en pensant qu’effectivement, elle vit ça tout les jours.... enfin, disons plutôt une semaine tout les deux mois car faut pas abuser : y’a malheureusement d’autres passions tout aussi enivrantes (les playmobils pour ne citer qu’eux), et les journées n’ont que 24 heures. Et puis il faut choisir : parfois une période Mindstorm, parfois plutôt LegoCity...

Bref l’article est poillant, et plein de vérité mais comme ça nous rend heureux, alors dans un sens, nos moitiés en profite un peu aussi...

Mais pour le côté espace, avoir un grnier aménagé en salle de jeu, c’est le pied : un set en cours ? il peut rester en l’état un mois sans que personne n’y touche : la porte est fermée à clef ;-D

Bon LEGO(c) à toutes et tous

Logo de delph59
mardi 4 janvier 2011 à 23h29 - par  delph59

Bravo ! c’est tout à fait ça...je ne sais pas si vous êtes encore sur le site mais qu’est-ce que j’ai souri en vous lisant...mon mari est moins "atteint" que le vôtre, je pense, mais j’ai trouvé beaucoup se ressemblances quand même...bravo pour le ton employé et votre humour...je compatis ! (sourires)

Logo de miss naboo
vendredi 1er février 2008 à 17h28 - par  miss naboo

je suis morte de rire : je suis la soeur d’un legophile et la petite amie d’un legophile, alors je compatie de tout mon coeur à toutes celles qui vivent ça !!!
Merci pour ce genre d’article qui fait ce sentir moins seule !!

vendredi 16 novembre 2007 à 16h47

EXCELLENT ! Bravo véro ! j’ai pris plaisir à lire cette brique ! que d’humour !

Sinon j’ai une question quand même, j’étais venu dans un but précis : Où peut on acheter des légos d’occasion (mis à part sur ebay ?). D’avance merci à vous.

Logo de droxxanoby
vendredi 2 novembre 2007 à 11h57 - par  droxxanoby

Bonjour à tous

je suis le mari d’une legophile...

notre maison est grande mais se remplie vite !
deux enfants adultes en permanence avec des passions envahissantes... la mienne c’est les wargames : donc figurines et décors qui vont avec...

vivement que ma premiere petite fille nous calme... ma femme et moi

bonne continuation à tous les freelugiens...
yann le mari de virginie la dite legophile...

pourvu que je ne devienne pas legophage !

Logo de bassist69
jeudi 18 octobre 2007 à 00h09 - par  bassist69

pour tout les légophile je vends un livre tiré en quelques éditions extremement rare introuvable sur internet en superbe état et datant de 1982 : LEGO 50 ans de jeu !!!photos sur demandes les offres sont ouvertes !!!!mon adresse est bassist69@hotmail.fr

mercredi 24 janvier 2007 à 21h43

Bravo Véro !
Compagne de légophile assidu, je tiens à ajouter quelques éléments d’information sur cette espèce (rare ?) que j’ai découverte il y a quelques mois, après presque 10 ans de vie commune (il faut dire qu’avant mon homme était collectionneur le lampes à acétylène, ce qui signifie qu’en plus desdites lampes, j’ai maintenant dans la maison les boîtes de légo qui s’empilent !).

Donc, je te préviens : ne pas faire d’enfants avec un légophile : car alors, non seulement il en achète deux fois plus ("tu comprends, c’est pour le petit-qui n’a que deux mois !- plus tard, ça lui apprendra la logique, la patience..." c’est plutôt à moi que ça l’apprend, la patience...), mais en plus il interdit au fiston, une fois qu’il a grandi, d’y toucher, car il pourrait égarer une de ces précieuses pièces !

Ensuite, se méfier des légophiles qui sont aussi internautes. Cette espèce passe aussi une partie de son temps sur l’ordi, à comparer les prix des modèles dans tous les pays existants, ceci afin d’acheter le modèle Star wars aux USA, à un prix soit-disant IMBATTABLE, qui voyagera par bateau (ça coûte moins cher en frais de port !), d’où des angoisses existencielles sans nom : le colis va-t-il arriver, quand, comment, dans quel état, et l’obligation de guetter fébrilement le facteur tous les jours avec la question "Tu ne m’aurais pas caché le colis ?" (j’en aurais bien été capable...)

Cela dit, c’est vrai que c’est beau, une âme d’enfant. Et surtout, pendant ce temps-là, il n’est pas au bistro !

clo74

Logo de Maya
mercredi 12 janvier 2005 à 16h45 - par  Maya

Arggg,

je vais faire lire ce texte a ma moitié, bien que je ne sois pas encore re-contaminé à ce point elle se sentira moins seule :)

Logo de Chausson aux pommes
jeudi 27 mars 2003 à 14h13 - par  Chausson aux pommes

Bravo à super Ninique,
je ne mettais pas rendu compte combien son quotidien était devenu legolistique, mais je suis de tout coeur avec elle.
On attend avec impatience le moment où tonton Fabien voudra bien partager ses légos avec Jonas et Noé (éventuellement Bertrand car il était super balaize pour construire les maisons petit)
Courage petite légo victime

Logo de Didier
lundi 24 mars 2003 à 15h07 - par  Didier

Bravo Vero,

Je pense que beaucoup de Legophiles,

Ne manqueront pas de faire remarquer

A leur LegoCompagne,

Que la caricature force le trait,

Tout en pensant,

"C’est vrai !

Où ai-je mis sa brosse à dents ?"

Et s’ils méritent un tour de poigne,

Et doivent ranger la salle à manger,

Reconnaitrent que beaucoup de boîtes s’empillent

Et que ça fait chéro...

...Leur envie de construire et leurs rêves d’enfants

Présagent pour l’avenir,

Pleins de gentils sourirs,

Et de projets d’agrandissement...

Je t’invite donc à écouter la belle chanson d’Enzo-Enzo,

Consacrée aux femmes d’artistes,

Et qui rendra moins triste,

Les épouses de fan de Lego®


Et quid des compagnons de Legophiles filles ?

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2016

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois

Brèves

21 février - Convocation à l’Assemblée Générale Ordinaire 2016 de FreeLUG

La prochaine assemblée générale de l’association FreeLUG aura lieu le 19 mars 2016. La convocation (...)

23 avril 2013 - Interview FreeLUG sur BrickPirate

A l’occasion de nos 10 ans, le forum BrickPirate a souhaité nous poser quelques questions pour (...)

30 janvier 2013 - Voeux 2013

Bonjour à tous, Je souhaite tout d’abord adresser mes meilleurs voeux à toutes et tous pour cette (...)

6 janvier 2012 - LEGO partenaire de l’opération Pièces Jaunes 2012

Vous connaissez tous l’opération Pièces Jaunes, une opération de collecte d’argent pour améliorer (...)

15 décembre 2011 - Renouvellement des cotisations pour 2012

La campagne de renouvellement des cotisations pour l’année 2012 est lancée ! Mais à quoi sert la (...)