pas un pas sans LEGO

mercredi 28 avril 2004
par  Richard OLIVERO
popularité : 2%

Samedi 10 avril 03 heures

Le réveil sonne.....et ....

C’est les vacances c’est la transhumance...

Les valises sont prêtes, rassemblées dans l’entrée. Comme d’habitude je me demande si tout va entrer dans la Twingo. Mais comme sa soeur, elle a tout d’une grande, et miracle tout entre et je n’ai aucun souci à me faire même si j’ai beaucoup de briques à ramener sur le chemin du retour. Apres une longue négociation avec mon fils, j’ai enfin le retour d’investissement attendu : il me fait le prêt de longue durée de ses LEGO®. Que des lego technique. J’en sais quelque chose c’est moi qui les ai achetés. De plus, je dois m’arrêter a Lyon au retour prendre 5 boites chez un Freelugien.. Bon tout est casé il reste de la place.. Je remonte fermer l’appart et récupérer les dernières bricoles. En particulier le Dungle Windew pour mon portable mon agenda électronique. Je fais le dernier tour du propriétaire. Dans le bureau en voyant la deuxième boite de Mindstorm que j’ai juste ouverte pour récupérer le RCX et la tour (pour la journée à Polytechnique) et la cage du différentiel, je ne peux résister ...

Me voilà les bras chargés, en train de fermer la porte un sourire radieux. Hé...hé en cas de mauvais temps. Ouai pour le moment la boite m’échappe (merci parkinson), et me voilà à quatre pattes dans le hall à ramasser les pièces éparpillées. Heureusement Saint LEGO® veille sur moi, personne ne me voit. (déjà que j’ai une réputation " d’original ", pensez à 55 ans il joue au LEGO® toute la journée). Pour sur.. Là... Bon on m’a pas vu c’est le principal.. " J’en était sure " me lance Viviane avec un grand sourire... Et nous voilà partis Viviane, mes Lego® et moi direction Le Lavandou...

C’est les vacances c’est la transhumance...

Samedi 10 heures

Arrêt chez mon fils, qui me présente sa copine..(M’en fou de sa copine il en change tous les six mois). - Moi " Ou sont MES LEGO® ? " .....
- Lui " Tu les prends pas au retour ? "...
- Viviane " Tu rigoles il a même emmené une boite " en cas de mauvais temps "
- Moi " Que neni, je les prends maintenant "
- Lui " Bon je vais les chercher mais je garde ce que j’ai monté " Il revient avec sa boite à jouets. Elle est dans le même état que 14 ans plus tôt quand il jouait avec.

Et devant le yeux ébahis de sa copine, j’étale le sac lego sur le sol du salon.. Wow super...un vrai trésor, je me souvenais pas d’avoir acheté tout ça.. Grosse négociation pour le moteur électrique. Il est sur une des constructions. Mais j’ai gain de cause.. Je sacrifie la boite à piles quand même. La copine se pose vraiment des questions au sujet de mon âge mental.. Et Viviane en rajoute une couche. Mais bon ...

Samedi 17heures

Fin du voyage. Arrivée au Lavandou, au club " Vacances pour tous " de la ligue de l’enseignement. Ben oui.. pub gratuite C’est une première pour moi. Je n’ai jamais fréquenté les clubs de vacances. Et me retrouver en touriste dans mon propre pays ça me fait tout drôle. J’ai bossé aux services des eaux pour une mission d’un an. Mon bureau était de l’autre coté de la route à 100 m.

Bon chouette studio.. Je squatte immédiatement la table intérieure pour mon portable, de toute manière on mangera au restau du club ou ailleurs.. Je viens de le décider..

C’est les vacances c’est la transhumance...

Pour être sûr d’avoir un studio au rez-de-chaussée, Viviane a fait parvenir une copie de ma carte d’invalide. La réceptionniste m’a regardé d’un drôle d’œil... Elle va aller de surprises en surprises...

Samedi 18h 30

J’y tiens plus, je prend le sac Lego® et je l’étale sur la table de jardin. Sur la terrasse bien sûr. Pas une très bonne idée ça ... on est près de l’entrée du centre.. Ce qui induit un passage important...

Bon voyons voir .... Ho ... ha... je remue, je jubile tel Harpagon devant son coffre...Viviane rigole Le bruit des pièces fait une musique douce à mon cœur. Mais vous connaissez, mieux que moi pauvre " neewbi ," les joies de la découverte, au retour d’un vide grenier. Et ceux qui connaissent mon langage " imagé " de marin se doutent que le ho... et ha sont édulcorés.. Passe un jeune couple avec une poussette. Chuchotements.. Pas si chuchotés d’ailleurs.. "J’hallucine, t’as vu le vieux, il joue au LEGO ® ".... Traite moi de Gogol.. Te gène pas ...j’en suis mort de rire et Viviane aussi. Raisonnement hâtif : carte d’invalidité + lego ® + 55 ans + mouvements incertains = Gogol avec un grand G.. mdr... Mais j’avais oublié la carte d’invalidité. (En fait je l’ai su après).

Samedi 19 heures.

Qui dit club, dit activités de groupe.. C’est l’heure du ¼ d’heure " Provençal ", voila une manière élégante de parler du Pastis.. Comme c’est jour d’arrivage (Ouai ça fait coquillage) petits discours de l’équipe d’animateurs... Présence recommandée.. Le temps de replier le sac (c’est bien pratique d’ailleurs) j’arrive en retard ... J’ai.. Nous avons raté les discours. Chouette... Ils organisent un truc sympa assez " beaufff " mais sympa . Un jeux ou l’on gagne des tickets d’apéro.. Je vous dis beauf mais sympa.. Un peu commerçant je vous l’accorde. Bref, le jeu ce jour là, fallait reconnaître des proverbes.. La je suis pas gogol.. ll m’arrive d’en inventer plus vrais que les vrais.. C’est vous dire..

3 questions plus tard ..3 réponses... aussi... un ticket pour bibi et un... à gogol gogol et demi... Hors jeu le Vauban.. Ouai .à la question : votre prénom ? Réponse : Vauban Gogol le mec. " Pas votre nom, votre prénom !! " Prénom Vauban (j’ai faillit ajouter 53)...non mais.... Viviane se cache derrière moi.. Écarlate.

C’est les vacances c’est la transhumance...

Samedi 20 heures

Surprise... la serveuse est la sœur d’un copain du service des eaux et la fille du chef de la police municipale...souvenirs souvenirs... Un jour d’apéro ... son frère m’avait surnommé Mac Giver... à cause de mes solutions techniques pas très orthodoxes mais efficaces.. Enfin je crois...

Dimanche 8h (temps pourri)

Petit déjeuné intime
- " Tas fait fort hier soir " me lance Viviane en souriant...
- "Oui.. je suis pas passé inaperçu mais t’aurais été déçue du contraire " .. " Et ton kir gratos n’était que meilleur "
- " Mais Vauban quand même "
- " Me plait bien moi ce prénom : Vauban ". Et je sors étaler mes lego ® sur la table du jardin..

Heu les amateurs de rando sont dans l’attente du car.. Et sous leurs regards .... Incrédules (pour le moins) J’étale le sac et commence à fouiller.. Petite musique de briques... Je veux construire un robot avec les pièces de mon fils

Dimanche de Pâques 9 heures

Un œil curieux et malin me regarde à travers la haie mitoyenne...
- " Salut "... Silence...
- " Tu aimes les lego ? " Mouvement affirmatif...
- " Tu veux jouer ? " Bruit de feuilles
- " Tu fais quoi ? "
- " Je joue "
- " Mais t’es un Papa !!!!! "
- " Oui.. "
- " Mais les papa ça joue pas " Je viens de faire connaissance de Guillaume 7 ans. Que répondre a ça.....
- " Tu aimerais jouer avec ton papa "
- "J’ai pas de papa " Opppsss ..
- " Tu veux jouer ? "
- " Oui !! Qu’est ce tu fait ? "
- " Je fait Grogneugneu !!! Tu m’aides ? "
- " C’est quoi un Grogneugneu ? "
- " Grogneugneu c’est un robot !!! , c’est le nom que je leur donne" (gogol je vous dis)
- " Ha oui "
- " Bon alors sers- toi, fait ton Grogneugneu à toi ". Son regard et son sourire je vous dis pas ........(putain que la vie est belle)

Dimanche 9h 30

Grogneugneu est prêt.. Celui de guillaume juste ébauché.. Un montage de base à chenilles, Je charge le RCX . Et Guillaume ébahi regarde Grogneugneu évoluer éviter les obstacles...

- " Guillaume c’est koi ? " Pierre 6 ans lâche la main de sa maman (fort jolie) et arrive en courant..
- " C’est un Grogneugneu " répond Guillaume sur un ton de " Comment tu sais pas ça !!! "... Mort de rire...
- " c’est un robot " j’ajoute...
- " En lego® ? " demande Pierre
- " Oui ! Tu as des lego®"
- " Oui.. Il adore ça " répond sa mère qui s’est approchée " Sur ce Viviane sort et sent d’instinct que c’est une collègue de l’éducation nationale et les voilà parties à papoter...

Gogol .. Gogol et demi Pierre a vite fait de repérer les boutons sur le RCX et appuie dessus il comprend rapidement le fonctionnement ...les enfants m’épateront toujours...

Dimanche 10h30 :

Guillaume !!!!!!!!!! Guillaume !!!! Tiens la voisine cherche son rejeton... " Il est là " répondent les deux papoteuses... Une tête parait au dessus de la haie de "bifteck au rhum "...(appellation toute personnelle le nom savant s’approchant phonetiquement).
- " Mai qu’est- ce que tu fais là "
- " Je joue au LEGO® " sur un ton de tu vois pas !!!! Non !!! C’est évident quand même....(ha ces mères toutes pareilles)
- " Ha !!! il vous gène pas " (ton de politesse professionnelle)
- Viviane " Pas du tout, entre gosses ils s’entendent bien " traduction : mon Gogol de copain. Bon c’est pas tout je dois aller chercher mon ex-femme et mon fils il vont passer la journée avec nous.. Famille moderne et recomposée..Mon beau fils dort dans la chambre cabine...il nous a rejoint hier soir. (il m’a fait un prêt de longue durée de ses LEGO® spontanément lui). Bon il est temps de ranger les briques et Grogneugneu.. Décidément ce tapis lego® est bien pratique...Guillaume fait la tête.. Pierre ne dit rien mais sa tête parle pour lui...
- " Allez jeunes JAYDI (AFOL) on se reverra "

Dimanche 11 heures

Je sonne chez mon ex ...surprise surprise un mec ouvre la porte. Pas mal dans le genre aérodrome à mouches... il doit pas enrichir son figaro.
- " Merde je me suis encore trompé d’étage "
- " Non, entre " me dis la voix de mon ex venant du fond de l’appart.
- " Henri mon copain !!! Richard mon ex " dit- elle en guise de présentations, (décidément Vauban me plait de plus en plus
- " Enchanté "
- " Enchanté " Et zut j’espère qu’il va pas venir avec nous j’ai réservé que 4 places au restau du club....toujours l’esprit pratique ...
- " Jean ne vient pas me dit la voix du fond de l’appart, installe- toi j’arrive, je finis de me fringuer " Un lego®ange passe pendant que j’entre dans le salon..
- " heu ... je peux squatter ton pc pour relever mon courrier ? "...ça m’évitera de faire la conversation.
- " oui oui " me répondent deux voix .. Je m’installe devant le pc allumé et je tape www.freelug.org .. je veux prendre contact avec mon pot de Lyon.. J’ai oublié mon agenda électronique, avec ses num de tel . Bon le chat Avec les habituels forçats de la brique Salut tlm lol Je discute un moment jusqu’à l’apparition de mon ex toute pomponnée...
- " Tu chattes, je vais le dire à Viviane, que tu dragues "
- " Elle le sait "
- " Tu es sur quoi ... ? Tu veux un café ?"
- " Je suis sur chat d’amateurs de LEGO® "
- " ha oui ta nouvelle passion, tu te ruines m’a dit Viviane .. "
- " ho ruiné est un peu exagéré " tiens MSN fonctionne bien entre elles.
- " 1500 Eu en 2 mois !!! J’appelle ça se ruiner moi " Mon DM démarre à 10 000 tours (Ndla DM = disque mou (le cerveau) par allusion au DD disque dur) 1- penser à changer mon mot de passe sur la connexion de la banque. 2- sans compter les 150 Eu des boites de Lyon 3- sans compter les 550 Eu de mon portable... Et voyant la tête d’Henri. 4- non Henri je suis pas un gogol je suis un AFOL.
- " Et tu fais quoi avec ces lego® ? "
- " Des Grogneugneu !!!!! " Eclat de rire de mon ex qui sait ce qu’est un Grogneugneu, Pensées limpides d’Henri : pimpon.. Pimpon... camisole.. Direction Pierrefeu (ndla : Pierrefeu est l’hôpital psy de la région).
- " Vous venez avec nous ? " Me tournant vers Henri histoire de faire diversion.
- " Non "
- " Non Henri est indisposé, il peut rien avaler " Sauvé par le gong, je me voyais mal passer la journée à jouer aux boules (il a une tête de boulomane) J’ai horreur des boules, trop fatiguant pour mon goût, sauf avec quelques copains d’enfance complètement à la masse. Mais avec eux c’est plus de la commedia del arte que de la pétanque. Souvenirs souvenirs Le Grand Henri Salvador ne manque pas de jouer avec eux lors de ses passages dan la région.
- " et vous Henri vous aimez quoi ? " a part -censuré- mon ex
- " Henri est un champion de Longue " (ndla à la Longue ou Jeu Provençal, le bouchon dois se trouver à plus de 20 mètres. Et le tireur fait 3 pas en courant, et le pointeur doit avoir un seul pied dans le Rond à la différence de la pétanque (pieds tanqués : pieds plantés) où tout se joue les pieds dans les ronds. Très spectaculaire et réservé à l’élite des boulomanes. Les parties sont souvent " intéressées ") Bingo si j’avais " intéressé " (parié) j’aurais gagné. Un "Provençal" en plus.. Je hais ce genre de mec. Oui je sais je suis raciste...pour les passions...mais les Hommes bijoutés me font horreur. (ndl’a les joueurs de Longue portent souvent chaînes en or voyantes et médailles du même acabit , elles servent de caution lors des gros " intéressements ").
- " ho champion s’est exagéré, je suis pas Baldi "(ndla Baldi : Champion légendaire de Toulon, un cousin à ma grand mère). Allez fais pas ton modeste, je suis sur que t’arrondis tes fins de mois l’été avec les "parigots".

Un lego®ange passe...

- " Bon faudrait hisser le cacatois " traduction faut y aller, message codé à l’intention de mon ex, reste de 25 ans de vie commune. Le nom de la voile indiquant le degré d’urgence. Le cacatois étant une voile haute utilisée pour fuir devant un adversaire. Le message est clair. On se barre illico. Josiane se lève. Ramasse clés, sac et se dirige vers la porte. Je la suis itout. Le sourire aux lèvres éh éh quand même, les bonnes habitudes ne se perdent pas. Henri reste scotché dans le fauteuil. Enfin il se lève ramasse ses affaires et nous rejoint.

Bisou rapide sur les joues. ha bon ... Poignée de main..

Une fois seul .. Et après un long moment de silence.
- " Des Grogneugneu, ça fait longtemps.. "Murmure Josiane Souvenirs. Souvenirs... Jean avait 2 ou 3 ans, j’avais acheté un jouet mécanique, un robot de 3 cm, du genre marcheur sur 2 jambes, pensant faire plaisir à mon fils. Il marchait dans un bruit de moteur à ressort (gneugneu). A notre grande stupéfaction, Jean en avait une peur bleue.. Il fut un auxiliaire précieux dans l’éducation de mon fils, il suffisait de le menacer de Grogneugneu pour le faire tenir tranquille. Et dans les cas extrêmes de le sortir J’avais dévalisé la buraliste, Josiane en avait toujours un dans le sac. Avec le recul je ne suis pas sûr de la valeur éducative. Je demanderais bien à Françoise Dolto ; mais je suis pas medium. Quand j’ai construit mon premier legway, Grogneugneu est revenu en mémoire et depuis j’appelle tous mes robots Grogneugneu.

Dimanche midi

Heureusement on arrive. Sinon les souvenirs vont m’étouffer. Pascal mon beau fils nous attend en jouant avec Grogneugneu. Je l’aime bien, un rien bourru et secret, surdoué, il viens de monter avec un copain, sa boite de production de musique Boumboum. Il fait le disque je ne sais quoi dans des soirées et les technivals. On s’accroche parfois, surtout au sujet des rave parties, mais je lui prête volontiers ma voiture pour y aller. II m’a donné ses lego® spontanément (enfin presque) et souvent depuis il " bricole " avec. Faudrait pas le pousser beaucoup pour en faire un AFOL. Direction le bar, c’est l’heure du Berger. (Marque de pastis, dont la réclame dans les années 60 était " midi, sept heures l’heure du Berger "). En fait de pastis, ils ont un Punch merveilleux. Et vu les prix pratiqués je ne vais pas m’en priver.. Deux bolides me tombent dessus, Pierre et Guillaume, me font un accueil démonstratif. Je sens bien quelques regards réprobateurs...mais j’ai l’habitude, et souvent je rajoute une couche. Itou je me mets à parler de Grogneugneu avec Pascal, qui n’a d’yeux que pour la jolie blonde qui fait office de barmaid.

Gogol. Gogol et demi,

Mon ex et mon actuelle discutent avec les mamans, entre gens du même milieu, et devinez de quoi ? De lego® bien sûr.

Et moi je fredonne

C’est les vacances c’est la transhumance..., en réfléchissant au Grogneugneu que je vais faire tantôt.

Aie le passé me rattrape. Une main se pose sur mon épaule, " mac Giver c’est bien toi ". Marcel le frère de la serveuse, le "copain" du service des eaux vient d’entrer. Zut elle m’a reconnue, malgré les ans, les dents et la moustache manquante.(non, en fait Marcel vient d’intervenir pour vidanger une cuve sur le club). Marcel à un organe vocal peut ordinaire, quand il chuchote, Tout le monde entend dans un rayon de 30 mètres. Là, sous l’effet de la surprise tout le club est au courant. Un bruit courait parmi les employées du service, Marcel à la "chose" bruyante, heureusement que son père est le chef de la police municipale, sinon les arrestations pour " tapage nocturne " seraient légion. Les femmes sont médisantes quand même, moi je les soupçonne d’être jalouses. L’épouse de Marcel est une ancienne reine de beauté. Bref l’organe de Marcel ayant fait son effet.

Un lego®ange passe.

J’entends les DM fonctionner à l’unisson

Hier Vauban, ce matin Richard, maintenant Mac Giver, c’est plus un Gogol c’est un caméléon ce mec.

Marcel étant un suceur de glaçons avéré, je commande un 102 pour lui. (Traduction pour le DM fractionné : Marcel est un buveur de pastis je commande un 51 double) Et un punch pour moi. Si Marcel est dans un " Bon Jour ", je suis mal barré, ce sera soupe jaune pour lui, et sieste plus mortelle gueule de bois pour moi. Apercevant mon ex et ignorant mon divorce, il va lui faire la bise, avec un " mme Olivéro comment allez vous ? il n’a pas changé votre mari. " Oopppsss Et revient vers moi, écluse le double 51 cul sec ; P...... c’est le " Bon Jour " du siècle, ça va être la soupière et la gueule de bois pendant un semaine Viviane fine mouche, s’approche de nous me pose un bisou sur les lèvres, et ajoute " mon amour, ils vont plus nous servir si on tarde ". Marcel je te présente Viviane ma nouvelle femme. Y a des moments ou ma " Naine de Jardin " (Viviane mesure 1m55) n’a rien à m’envier coté galéjades. Marcel reçoit un coup sur la tête, sonné le marcel, 1m90 105 kg, par mon bout de chou. Il regarde Josiane qui est hilare. Bon c’est un méditerranéen pur sucre, et son rire éclate. Gargantuesque. T’inquiète c’est ma sœur la serveuse.(sous entendu on a le temps). Je ne le sais que trop bien...

Je me surprends à fredonner " J’avancerais vers le bar le plus proche, la joie de ma cirrhose " parodiant un cantique célèbre. Adieu Grogneugneu tu naîtras demain ou après demain suivant la forme de mon foie.
- " Zé remet nous la même chose " traduction Joseph remet la même chose. Dans le coin Zé est le diminutif de Joseph, mais Marcel appelle tous les barman Zé, ça facilite la vie après 5 pastis Plus pagnolesque que marcel tu meurs. Une figure nationale, faut le voir à l’œuvre les jours d’arrivage(comprenez les jours de début de vacances) à 2 heures du matin quand appelé par les proprio qui découvrent que faute d’avoir payé en temps et heure la facture, le dit Marcel a démonté le compteur. Laissant son num de tel précisant : Appeler à n’importe quelle heure (souligné dans le texte fautes incluses), et cela depuis qu’il a découvert qu’une mère n’avait pu donner le biberon au " Niston " faute d’eau. Tout le quartier profite du spectacle et des jurons. Je soupçonne quelques proprio de volontairement oublier de payer la facture pour filmer en camera cachée la scène. Pour l’un d’eux, j’en suis sur . (,le frère aîné de mon ex), j’ai vu la bande vidéo. Vidéo-gag avec Pagnol en plus. La réalité dépasse la fiction Il est comme ça Marcel... Heureusement Viviane vient à mon secours. " Mon chéri ton diabète ; ton taux était pas bon ce matin " tu parles mon taux était radieux, c’est toute l’élégance de Viviane, traduction : te tarte pas la gueule. Mais marcel ne rigole pas. il a une sainte frousse de la maladie " T’as le diabète ? m’en souvenais pas !!! T’étais pas le dernier à sucer les glaçons " Ho c’est délicat ça, Marcel, un vrai coup bas. " Oui et la maladie de Parkinson " " C’est pas contagieux " j’ajoute rapidement avant qu’il ne fuie. " Bon, viens on va voir ma sœur pour qu’elle te soigne coté bouffe "deuxième 102 éclusé cul sec.. C’est plus le " Bon Jour " du Siècle mais du millénaire.

On sort à la queue leu leu. Marcel en tête repoussant les tables de la terrasse comme il repoussait les adversaires quand il jouait au RCT. (RCT : Rugby Club Toulonnais)

Heureusement la salle du restau est vide. Les randonneurs sont en rando.(s’est le propre des randonneurs d’être en rando) Et à part nous 2 autres couples sont inscrits pour le déjeuner. Et ils sont au bar. (Prudence est mère de sûreté).

- " Ho sœurette vois qui j’amène Mac Giver en personne "
- "Non c’est Mr LEGO ® maintenant " p..... la totale le frère et la sœur contre moi, elle m’a reconnue la garce mais n’a rien dit...
- " Mr LEGO® qu’est ce que tu dis là "
- "Il joue avec des LEGO® " Saint Gogol, plus saint LEGO ®, plus saint Pastis priez pour moi. Tout le Lavandou va être au courant.

Pas un pas sans mes LEGO ® au bout de cent pas plus de LEGO ® (Réclame de Bata des année 50, on avait ajouté le " au bout de cent pas "). Au secours je crains le pire, C’est le pire du pire qui arrive (loi de Murphy). Une tape sur le dos qui me fait faire 3 pas en avant, en crachant mes poumons.

- "Des LEGO ® à ton age, pourquoi pas au Meccano ®" .

- " Parce que ça n’existe plus "
- " Mais, des LEGOS ® ! Pourquoi ? Qu’est ce que t’y trouve ? " Sur un ton de : Toi, le mac Giver qui m’a sorti plusieurs fois le cul des orties.
- " Et toi qu’est ce tu trouves dans le Pastis, et ta Sœur dans le chocolat " sur un ton du curé admonestant ses ouailles. Bon vu la corpulence de la sœur, le chocolat il y a longtemps qu’elle n’en a pas vu la couleur. Je suis pas trop fier de la réplique, comparer les chères briques au pastis, c’est faire injure aux briques, ou au pastis selon le côté où on se trouve. Mais la réplique, aussi primaire soit elle, touche notre homme.
- " C’est vrais chaque homme a droit à son vice " c’est tout mon Marcel ça, traiter les briques de vice.
- " Alors ! Comme ça on m’appelle monsieur LEGO ® ".
- " Non, juste moi, patate pourrit, tu crois que je n’avais pas reconnue ta gueule de métèque, avec ou sans moustaches, avec ou sans dents, tu resteras le mac Giver qui réparait ma bicyclette ". Souvenirs souvenirs....(censurés)..
- " Allez passez à table, sinon je vais prendre racine, et toi va voir ailleurs si j’y suis ".Ouai la Nadine de 14 ans, timide, boulotte, gavée de chocolat a fait place à une ravissante femme de tête. Marcel bat en retraite, la gente féminine est sa croix, il ne sait pas leur résister. Du coin de l’œil je vois marcel se diriger vers le bar...Nadine fine mouche me souffle
- " Tu sortiras par la cuisine sinon t’es bon comme la romaine ".sous entendu prépare-toi à la mufflée du siècle.. Je ne reverrai Marcel que le matin du départ,

Dimanche 14 heures

Repas de famille recomposée, conversations neutre, Menu insipide mais correct. Evacuation d’urgence par les cuisines, sous le regard courroucé des plongeurs Anglais. Ce matin j’ai vu leur matos. Ce n’est pas de la bibine, tenue à volume constant, appareils à mélange contrôlé hélium/oxygène. C’est pas a la portée de l’amateur aussi fortuné soit-il. Mes deux femmes décident d’aller marauder du coté des boutiques de mode. Je sors le sac et l’ouvre sur la table. Pascal assis dans un fauteuil me regarde démonter Grogneugneu. Je l’ai dit c’est pas un baveux, mais j’aime sa présence. Je décide de construire un Artbot.. Je n’ai pas encore exploré cette voie.

Pascal est un opératif, difficile pour lui de rester sans rien faire, une ½ heures après nous voilà en pleine construction du Grogneugneu dessinateur. Je vous dis il faudrait pas beaucoup, pour le faire basculer du bon coté de la brique. Mais il a l’esprit ailleurs, du côté du bar et de la JBB. Jolie Blonde Barmaid ....

Il est un peu énervé par ma lenteur mais le cache bien..

Dimanche 18 heures

Grogneugneu est bien avancé, Pascal piaffe d’impatience, à 6 heures pile il file vers le bar, J’entends vaguement Soif.. Boire.. Bière... il mange souvent les mots le Pascal. Mais de toute manière il n’en prononce pas beaucoup. Je traduis : barmaid blonde là ... avoir 25 ans a des avantages. Pascal n’as pas tourné le coin du bâtiment que Guillaume se faufile à travers la haie. Courageux mais pas téméraire, il a attendu que je sois seul pour faire son apparition. Je cherche parmi les pièces un axe de 6. Grogneugneu dessinateur est posé au bord de la table. Dans son ardeur à m’aider Guillaume le fait tomber. Il se transforme en statue de sel. Grogneugneu gis en deux morceaux sur le sol. Je suis un peu inquiet pour le RCX mais lego ® doit avoir prévu le cas je leur fais confiance.
- " Alors Grogneugneu on tient plus en place, te voilà dans triste état, on va arranger ça " Gogol complet ... Instantanément guillaume se détend. Du mode " statue " il passe au mode " petit garçon ", il est soulagé. J’entends la musique de son DM dernier modèle. Bon, il n’a pas vu. c’est pas un vrai papa, il joue aux lego, et voit pas mes bêtises...pppffffffff Le mien cliquette à la recherche du répertoire " comportement envers un enfant de 7 ans ". il est stocké compacté au fin fond, dans les parties rarement employées donc là ou les accès sont les plus longs. Recherche, extraction, décompactage, lecture, sous répertoire " Dolto ", fichier " comment se comporter avec les enfants des autres ".
- " Tu sais Grogneugneu ne sois pas en colère contre guillaume il l’a pas fait exprès ". he petit jaydi suis pas né de la dernière pluie. Cliquetis chez guillaume.. Zut il a vu,
- "Alors tu as quel set lego ® Guillaume " Regard étonné du genre : de quoi tu parles... Opppsss
- " Quelle boite, quel genre de lego ? "
- " Ici ? "
- " Ou à la maison "
- " J’en ai pas apporté, mais à la maison j’ai des voitures rapides et une voiture de course " " Mais j’ai perdu une roue alors.. " sur le ton de : toi t’en as plein.... Message reçu 5/5.
- " On regardera si j’ai celle qui manque " sur le ton de : aujourd’hui peut être, ou alors demain.. Cliquetis du DM de Guillaume, stockage espace vierge, nouveau répertoire, Voisin Gogol nouveau fichier "comportement" Écriture : " a compris pour la roue mais c’est pas gagné "
- " Vous faites quoi ? " Pierre vient d’arriver.
- " Un Grogneugneu " répond Guillaume.
- " Dessinateur " j’ajoute.
- " Tiens c’est intéressant çà !! Faudra me montrer " C’est la maman de Pierre, un brune piquante, 35 ans a vue de nez, fort jolie..
- " J’ai vu ça sur le catalogue Jeulin " Alarme ...Jeulin = Educ Nat...gagnons du temps
- " Bonjour ! Vous êtes prof "
- " Non, plus maintenant, je suis CPE " Clic clic de mon DM Répertoire Educ. Nat. Fichier acronymes case CPE réponse vide..
- " CPE ? " zut question de gogol...
- " Conseillère Principale d’Éducation !!!"
- " Je m’occupe des projets pédagogiques " Alarme ! Alarme ! Ouvrez les purges ! Plongée rapide ! Immersion périscopique ! Gardez la vue pour observations. Cliquetis de DM.  Fonction CAS Cas 1- s’est du " Rentre dedans " et Viviane ne va pas aimer du tout, du tout. Cas 2- s’est " sérieux " et halte au feu, je suis pas assez compétent. Gogol quand même. Autre cas - Fin de fonction. " Mais là il est 7 h. je vais au ¼ d’heure Provençal, si vous venezpas j’aurai plus de chances de gagner" " je range et j’arrive " je réponds en repliant le sac que je trouve de plus en plus pratique.
- " Pierre viens !!! "
- " Nannnnnnn !!! je veux zouer avec Guillaume ". De l’intérieur j’entends des négociations entre Pierre et sa mère. Je ramasse mes clés, mon portefeuille et je sors. Pierre et sa mère, m’attendent mains dans la main. Garde à vous ! Repos ! En avant marche, à droite !. Droite, direction le bar. Pierre me bombarde de questions. Dont apparemment il n’attend aucune réponse. La suivante arrivant avant que les têtes de lectures de mon DM soient positionnées. Ou alors il a un 1500 tours par minutes, mon vieux 550 fragmenté ne peut rivaliser. Un vrai poulbot ce Pierre, malgré ses origines parpalliotes. Mais les dragonnades n’ont pas fait que des victimes. Mais je m’égare là.

Dimanche 19 heures

Le bar est à moitié vide. Notre entrée ne passe pas inaperçue. Au fond de la salle, un quarteron de stéphanoises, (plus gogol là carrément Gaullien) excitées mais sympa, m’accueillent bruyamment par des " Richard, viens nous aider " L’aînée a 15 ½ ans, la plus jeune 14. De vraies chasseuses d’hommes. Mais ici le gibier est inexistant, pas un garçon de 16 ou 17 ans à se mettre sous la dent. Alors elles en profitent. En les voyant je comprend ce que veux dire l’expression " femmes castratrices ". du coté des garçons de leur village des monts du lyonnais ça doit être " courage fuyons ". Elles vont passer la semaine ensemble, comme des sœurs siamoises, en fait il y a 2 familles, une lyonnaise et un stéphanoise. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elles sont les dominantes des familles. Tout du moins en vacances. Pour se défouler elles se défouleront. Elles créeront l’ambiance lors des soirées organisée par les animateurs. Ce sont un peu mes sœurs en Gogolie. Ce que j’aime bien en elles c’est (malgré les apparences et le langages de leur époque la politesse innée et le respect envers le monde. Je saurai plus tard qu’elles on cloué le bec à un randonneur qui se gaussait de moi. Mimant mes gestes de parkinsonien assemblant des briques. Au bar trône mon Pascal. Devant un verre de Jaune, tiens c’est nouveau ça. Pascal est marseillais depuis quelques mois. il est devenu plus marseillais que les rares marseillais pur savon,.c’est un marseillais TGV. L’arrivée des rails TGV qui met Paris à 3 heures de Marseille a provoqué une arrivée massive de cadres, d’entreprises qui n’ont pas la nécessité physique d’être en île de France. Les relations entre la barmaid et lui sont très proches comme disent les diplomates. J’hésite à le rejoindre. Un sourire du type viens tu me déranges pas, me donne le feu vert. Ce qu’il ne dit pas en paroles Pascal l’exprime par une multitude de sourires. Beau garçon, qui allie le meilleur des gènes Bruxellois de sa mère et celles du sud-ouest de son père. Pascal est un vrai Astérix, en révolte permanente contre les injustices Si il me trouve Gogol, il le cache bien. Je commande un punch pour moi et le fait resservir.
- " Mac Giver, ça te va bien" me dit-il. Son sourire me rassure, il y a de la complicité dans la remarque..
- " Oui, mais dur à porter, Vauban je préfère "
- " Grogneugneu est fini ? "
- " Non mais c’est l’heure du pastis "... Josiane entre suivie de Viviane.

Dimanche 19 heures 15

L’animatrice de service prend son micro et annonce les " festivités " prévues. Ce soir ce sera soirée dansante à la salle polyvalente du club.. Et le jeu des apéros commence, aujourd’hui il s’agit de reconnaître des publicités. C’est moins ma partie que les proverbes. 10 minutes plus tard un nouveau ticket apéro concrétise mes connaissances en matière de pub. Ils en distribuent 3 par soir. Le ¼ d’heure provençal attire tout les vacanciers, commercialement, il vaut mieux que les Eu atterrissent dans le tiroir caisse du Club, que dans celui d’un estaminet. Les prix sont certes attractifs mais ne suffirait pas. Le devant du comptoir prend des airs de métro à l’heure de pointe. Le clan gogol au complet, plus les mamans de Pierre et de Guillaume sont en grande discussion, pas de lego® cette fois, mais de fringues. A coté de moi, une nouvelle tête, cheveux poivre et sel abondants, vêtus d’un sweater bleu électrique, serigraphié au logo d’une grande compagnie d’informatique dans dos, avec sur la poitrine l’inscription " mondial 98 ". Pascal me glisse à l’oreille, le sweater s’est la première fabrication de Manu (manu est l’associé majoritaire de sa boite), il en a fait 50 pour la société qui assurait l’informatisation du mondial. C’est pas son genre, ce type de remarque, ça me surprend. Le mec a tout entendu, normal avec le bruit que font les filles dans le fond on est obligé de parler fort. Il regarde Pascal, souri. " C’est de la très bonne qualité, il est pas usé pourtant je le porte souvent. " un compliment pareil ça mérite bien un apéro. Comme nos verres sont vides. Je fait signe a la serveuse de nous resservir en incluant le verre de mon voisin. Il me tend la main, " Michel "
- " Richard" et désignant pascal " Pascal mon beau fils, le fils de ma compagne " je précise car par ici beau fils désigne aussi le mari des filles.
- " ha les lego® ", je regrette presque d’avoir offert le verre, mais son ton neutre, sans trace d’ironie. C’est juste une constatation.
- " Moi mon truc C’est le foot, l’OM, je suis né a Marseille, mais j’habite la région parisienne " sympa le mec, en trois mots il a tout dit. " Moi c’est les legos, je suis né a Toulon et j’habite Marne la Vallée ". Il y a des choses qui rapproche les hommes. Se tournant vers pascal
- " Donc t’es un copain a Manu " le monde est petit, pensais je. Mais Manu a un réseau relationnel digne le l’opus Dei.
- " ils sont associés " répondant a la place de Pascal, trop occupé a regarder la BBB.
- " On est arrivé ce matin pour 15 jours " L’alarme Educ Nat. clignote,
- " Ma femme est instit "
- " Prof des écoles " je réplique.
- " Non instit, j’y tient " me répond une voix féminine. Je remarque alors un petit bout de femme aux cheveux longs teintés au henné, de la taille de mon nain de jardin. La réplique me plait bien. Décidément les petits bouts de chou sont des femmes de caractère. La sœur de Pascal est prof des écoles. Mais avec son BTS c’est un peu le vilain petit canard au milieu des licenciés et autre universitaires. Je sens que l’on va se voir souvent.
- " Et vous ? " la question me désarçonne, tout le club sait que je suis gogol, invalide sauf eux.
- " Moi, je joue aux LEGO ® " et une couche, une, pour la petite instit.
- " Ça je sais, mais ça nourris pas son homme ".
- " Non ça le ruine " répond ma Viviane. Toujours aussi espiègle. Présentation... explications... J’apprends que Michel est le patron du comité d’entreprise de la filiale française du numéro 2 de l’informatique mondiale. (soft uniquement). Il attend 100 personnes a partir de mercredi Nouvelle tournée.

Dimanche Soirée.

Nous avons raccompagné Josiane chez elle. Après un petit passage à la soirée dansante. J’ouvre mon portable, pour approfondir le C de bricxCC. J’aime bien " travailler " la nuit. Je dors peu et le calme nocturne favorise ma concentration. Mes premières intentions, avant que j’emporte la boite de Mindstorm, étant de continuer mon programme freelug.exe et d’approfondir les possibilités de communication entre rcx/rcx et rcx/pc. Mais j’ai pris la boite et oublié la pochette contenant le Dongle(clé de sécurité) de Windev et mon agenda électronique. Je ne peux programmer en Windev. Heureusement j’avais mis 2 rcx et une tour IR dans la sacoche de mon portable. Vers minuit, je rejoint Pascal au bar, j’ai envies d’une bière.

Lundi de Pâques 8h 30 temps couvert, température polaire. (Pour le Lavandou)

Je passe un polaire et j’attrape le sac LEGO ®. Le groupe de randonneurs attend l’arrivée du car. Bizarre, normalement il était prévus a 8h. j’ouvre le sac et commence a trier les pièces, j’adore trier, comme je ne suis pas chez moi, j’ai acheter des boites et des sacs de congélation. J’ai découvert des boites a usage unique pas chères, parfaites pour protéger mes chères pièces. Je sent des regards intrigués se poser sur moi. 2 ou 3 randonneurs se sont rapprochés et me regardent œuvrer.
- " Bonjour, le car a l’air d’être en retard, sans doute à cause de la grève " en effet les chauffeurs de la RMTT (l’équivalant toulonnais de la RATP) sont en grève depuis 10 jours.
- " Quelle grève ? " Explications...étonnement.. Grimaces .dans les faits il s’avérera que la compagnie de car a complètement oublié sa prestation. Le cul du berger sentira toujours le thym. Comprenez le sud est fidèle a sa réputation. Le groupe qui me regarde s’est étoffé de quelques nouvelles têtes. Je les sens intrigués, curieux. Désignant les 6 fauteuils en plastiques qui traînent sur la pelouse devant la terrasse ou j’ai placé la table assortie.
- "Asseyez vous ça mange pas de pain " un peu déconcertés, soit par mon offre, soit par rhétorique, ils hésitent. Comme d’ab c’est un petit bout de choux de la taille de Viviane qui ose la première, aussitôt imitée par les hommes. La glace étant rompue les questions jusque là virtuelles, vont prendre de la consistance.
- " Que faites vous ?" A la construction grammaticale pret, c’est la même éternelle question. Qui est le gogol là, tu vois pas non je trie.
- " Je classe les pièces pour les retrouver facilement " sur le ton : C’est évident !. Tu vois pas que je met les mêmes pièces ensemble dans les boites.
- " Ha j’aimerais que mon fils fasse de même avec les siens. Il en traîne de partout dans sa chambre " ce cris du cœur viens de la jeune femme.
- " il a quel age ? "
- " 15 ans, sa chambre est jonchée de LEGO ® " pas si jeune que ça. Elle ajoute, il monte un char d’assaut en ce moment. Va de rétro satanas des Megabloc.
- " C’est du Megabloc, ça !!! Pas du LEGO ®. Ce n’est pas comparable "
- " Ha bon, pourtant, ça y ressemble !!! " me lance un des randonneur. Bon vas falloir faire un cour sur les différences entre Megabloc et LEGO ®, le malheur, c’est que à noël, je ne connaissais pas l’existence de Megabloc, j’était comme eux. En plus je n’ai jamais vu de Megabloc autrement que sur les étagères des magasins.
- " Oui, C’est même compatible, mais la qualité est très différente. " Saint lego priez pour que cette réponse suffise ou pour que le car arrive. Mais st lego reste sourd ou pense peut être que le terrain est propice a recevoir sa parole.
- " Bof LEGO ® est beaucoup plus cher, et des briques c’est des briques " Respire un grand coup Richard/Vauban/Mac-Giver le combat va commencer.
- " Oui certes, mais tout dépend de l’usage que vous en faites. " Oyez ! Oyez ! Approchez bonnes gens, le cours vas commencer,
- " C’est une question de plastique, et de précision des moules. "
- " Si vos enfants se contentent de monter le modèle et de le poser sur une étagère. Megabloc ou LEGO ® le problème ne se pose pas. Mais si ils montent et démontent les modèles pour faire des constructions issues de leur imagination alors les différences sont criantes " héhe je suis assez fier de ma tirade. S’il te plait mec contente toi de cette explication. Viviane au secours. Mais ni Viviane ni st LEGO ne viennent a mon secours.
- " Voulez vous préciser ? " la voix différente et la forme de la question, me font lever la tête. Ca sent l’Educ. Nat à plein nez. Une dizaine de personnes foule la pelouse. Alerte. Alerte. Plongée rapide, Profondeur maximum, Machine en avant toute...Prendre la route de fuite. Mais bien sur, je suis tanqué sur place. Je devine que la question émane du grand blond a moustaches qui a une forte présence naturelle. Il aurait du faire acteur. Il est prof, ce qui est presque là même chose. Et m..... T’aurais pas pu te taire me souffle une petite voix intérieure. Je touille les pièces, espérant m’en tirer en prenant l’air occupé. Mais le silence s’épaissi, et se prolonge. Les pièces chantent " répond lui répond lui " . le malheur s’est que je sais pas quoi répondre, et je ne veut pas être entraîné dans une polémique. La réponse me vient des pièces que je remue.
- " Certaines de ces pièces on plus de 20 ans " et saisissant 2 pièces je les assembles.
- " La qualité de l’assemblage n’a pas bougé malgré les multiples montage/démontage qu’elles ont subit, Chez Megablocs, le plastique adonne, un peu comme une chaussure qui s’adapte a votre pied, résultat les assemblages ne tiennent plus comme ils le devraient et la construction risque de s’écrouler pendant le montage, ou sous son propre poids.". J’allais ajouter " j’ai dis " pour clore la discutions.
- " Oui c’est vrai j’arrive plus a bouger les bateaux de mon fils, il se déglinguent dés qu’on les touches ". Bon c’est peut être exagérer ce qu’elle dit mais merci Madame. St Lego faite que le car arrive...sinon je vais faire un " chaple " (malheur en patois Toulonnais).
- " Cela ne me dit toujours pas ce que vous faites avec vos LEGO ® ?, a part les trier !!. " j’aime pas ce blond à moustache.
- " c’est du LEGO ® technique " c’est un autre randonneur qui répond a ma place.
- " Oui, je viens de l’acheter d’occasion " z’ont pas besoin de savoir que je suis un père indigne qui fauche les LEGO ® de son fils. Pour sur, là, ils seraient capable de se porter partie civile et de m’envoyer en tôle. On sait jamais avec les employés du " Grand Machin ". au minimum ce serait du "Bourreau d’enfant ". Le connaisseur s’approche, et regarde le tapis et son contenu.
- " Tient je pensais pas qu’on pouvait en acheter d’occasion "
- " Bonjour, Vous êtes un AFOL ? vous aussi ? " juste histoire de tester le niveau d’implication. "AFOL ?..." "Adult Fan of LEGO®. Ou si vous préférez en français Passionné de LEGO® Adulte " gros éclat de rire dans les rangs. Accent provençal à couper au couteau + manque de dents = éclat de rire garanti, j’ai l’habitude et j’évite de prendre un air de gogol. Je poursuis en baissant le ton, pour être juste audible.
- "Et oui, faut manier Shakespeare si on veux faire du LEGO ®" et le truc de la voix basse marche encore une fois. Tout le monde se tait pour écouter. Vieux truc appris dans la marine.
- "Non, je suis pas, enfin plus, un passionné" sur un air et je le regrette.
- "Alors ça reviendra vite." A moins que tu craignes le "qu’en diras t’on".
- "Parfois fois je songe a ressortir mes boites"
- "Mais ma femme !!." Soupir " Ne supporte pas"
- "Oui, problème connu" toi mon pote, je sens que tu vas sortir tes boites une fois les vacances finies. Ou je m’appelle plus Vauban.

Lundi de pâques 9h30

le car est annulé. Le bruit circule dans le groupe. Bon j’ai perdu la vedette au profit de l’animatrice. Je lui paierait un punch a midi en remerciement. Me tendant la main le futur passionné, ajoute "moi s’est Claude . Et vous Richard Vauban"
- "Non pas exactement, ce serait plus Richard dit Vauban". -"ha ?" regard inexpressif, mais DM actif, Une randonneuse s’approche.
- "Bon ils annulent la sortie. Les autres vont faire le sentier des douaniers mais j’ai pas envie" Claude ne me présente pas, mais je me doute un peu de la raison au regards qu’elle me lance. Je lis les cliquetis de son DM ." Gogol Gogol. Le mien répond educ. Nat. Educ. Nat. Ils s’éloignent sans un mot, mais je sens que je vais pas tarder a revoir Claude.

Lundi de pâques 10h : La découverte du siècle

je fais un trie sélectif. Je sépare les pièces en fonction de leur type. Les axe avec les axes, les plats avec les plats etc etc. Je fait soit des tas soit je les met dans des récipients divers et provisoires, cela en fonction tendance a rouler ou pas et de leur taille. Mon DM cliquette doucement, j’esquisse le cahier des charges d’une trieuse. Je dois pas être le premier. J’ai déjà réaliser une machine de ce genre, pour le fabriquant de potentiomètres miniatures installé dans la ZI de Hyères.

Je viens de jeter distraitement un axe dans la boite idoine, j’ai déjà en main la pièces suivante, quand je réalise que l’axe avait un texture bizarre. Je regarde plus attentivement. Saint LEGO merci, je tiens en main un axe fileté. Je revois encore les yeux de philo quand il m’a montrer celui en sa possession. Je ne sais d’ailleurs si il en a plusieurs. J’esquive un pas de danse. Du genre de danse qui viens du fond des ages. Que les Gogols exécutent lors des cérémonies de remerciement pour une chasse miraculeuse. Mais ces danses là sont exécutées par la tribu entière, moi je suis seul. Les plongeurs Anglais me regardent comme si j’avais tutoyé sa majesté Elisabeth. Shocking...

Reste plus qu’ a trouver l’écrou qui vas avec. Une tige filetée sans son écrou a moins de valeur qu’un billet de banque pour un papou de papouasie. Et encore papou trouvera de multiples utilisation à un billet. Le hic c’est que je n’ai aucune idée de la forme de l’écrou en question. J’ai bien la base de données complète de Peeron dans mon pc portable, mais faute du dungle, elle est inaccessible. je chercherait dans MLcad dés que je me souviendrais de l’appellation anglaise.

Lundi de pâques 11 heures

J’entend Pierre appeler Guillaume. Mon petit doigt de papa me dis que je vais pas tarder à voir leur minois. Ils vont même plus vite que mon vieux disque fragmenté. Les deux compères débouchent en trombe. Pierre se hisse sur la pointes des pieds et me pose un gros "Poutou" baveux sur la joue que je lui tend. Guillaume se fend d’un "salut". "ou est Grogneugneu ?" demande Pierre. Zut, flûte, j’ai pas terminé sa programmation. Et j’ai pas de feutre ni de feuille. Les morceaux du Grogneugneu a chenille sont encore assemblés éparts. En un rien de temps Grogneugneu renais de ses cendres. Mais le rcx est vide et je dois le re-initialiser. Opération qui demande bien 5 minutes. Une éternité pour mes petits amis qui disparaissent aussi vites qu’ils sont arrivés. Je sors pendant que le rcx avale son programme. Guillaume et Pierre jouent au foot. Grogneugneu émets ses bip. Le chargement est terminé. Je le récupère, le pose sur un des fauteuils. "tu ferais mieux de les ranger" tient ma Viviane est de retour de sa promenade. Petits becs de retrouvaille. Sous le regard des petits monstres.

Quand je disais que j’allais revoir Claude. Il se pointe avec l’air de celui qui passe par hasard.

Présentations. Viviane nous laisse seul. Avisant Grogneugneu, il le prend le regarde.. "joli montage !!! C’est quoi ?" "Un gr... robot" j’allais dire un Grogneugneu, "Ha, je suis plus au fait des nouveautés " Je prend Grogneugneu. Le pose par terre et le met en marche. Grogneugneu fait son effet. "ça alors !!! " s’exclame Claude. Hé tu croyais quoi.. "Oui, c’est assez intéressant " Les questions rituelles fusent.. décidément je suis une FAQ ambulante. Je lui montre la boite robotic inventions. Il la détaille. "j’aimais bien ... avant "...avant quoi ?.. ton mariage.. ton age !!! "Pourquoi parler au passé ? " Le fait même de sa présence, je sent comme une migration de lego. "Ma femme ne supportera pas...! Elle a besoin d’espace pour corriger ses devoirs" Quand je disais... "elle est prof ?"

Suite au prochain numéro...


Commentaires  (fermé)

Logo de orez57
jeudi 9 avril 2009 à 22h53 - par  orez57

un grand talent pour les lego mais aussi pour l’écriture ! bravo et merci.

Logo de Richard
lundi 11 septembre 2006 à 10h42 - par  Richard "Charlie"

G.E.N.I.A.L. c’est tellement vrai !
Je découvre cet article plus de deux ans après son écriture.... et je me dis la suite .... la suite ....

Pour ceux qui sont comme Claude, cet article peut aider à convaincre qq épouses peu convaincues par l’idée de voir leur mari replonger dans le LEGO !!!

Logo de Zed
mardi 11 juillet 2006 à 16h47 - par  Zed

Tout simplement génial, j’adore l’article... Comme quoi il n’y a pas d’âge et on est pas seuls^^...

Logo de Bobafeth
samedi 30 avril 2005 à 19h38 - par  Bobafeth

Génial, j’ai rigolé tout du long :) Et quel style ...

Logo de Dijiit0937
jeudi 4 novembre 2004 à 01h02 - par  Dijiit0937

Enfin un écrit pour rallier tous les AFOLs qui sommeillent, et ils sont nombreux. Pour certains celà ne reste que de la nostalgie, quel dommage !
Pour les autres, sortez vos briques, étalez les sur votre table de jardin, emmenez les en vacances, et ralliez votre entourage à cette juste cause.
A quand le Tome 2 ?

Logo de Le Gnôme
mardi 4 mai 2004 à 13h12 - par  Le Gnôme

Génial :)

Captivant ...

( à quand un Roman sur le thème des LEGO(r) ? )

Le Gnôme

Logo de Didier (qdm)
jeudi 29 avril 2004 à 12h28 - par  Didier (qdm)

Excellent, voilà de quoi nous décomplexer tous au fure et à mesure que nous prennons de l’age (si tant est que nous en avions besoin)...

Logo de HonnyVore
mercredi 28 avril 2004 à 22h57 - par  HonnyVore

Tout simplement hilarant !

Brèves

23 avril 2013 - Interview FreeLUG sur BrickPirate

A l’occasion de nos 10 ans, le forum BrickPirate a souhaité nous poser quelques questions pour (...)

30 janvier 2013 - Voeux 2013

Bonjour à tous, Je souhaite tout d’abord adresser mes meilleurs voeux à toutes et tous pour cette (...)

6 janvier 2012 - LEGO partenaire de l’opération Pièces Jaunes 2012

Vous connaissez tous l’opération Pièces Jaunes, une opération de collecte d’argent pour améliorer (...)

15 décembre 2011 - Renouvellement des cotisations pour 2012

La campagne de renouvellement des cotisations pour l’année 2012 est lancée ! Mais à quoi sert la (...)

19 juillet 2011 - RailBricks 9

Avec quelques jours de retard le N°9 du magazine RailBricks est sorti. Vous pouvez le (...)