[REVIEW] LEGO 60150 - Le camion pizza

, par  Nicolas W

Le temps se rafraîchissant, que diriez-vous d’une bonne pizza ? Ça tombe bien, LEGO a sorti pour la ville un petit camion de restauration mobile, que je vous propose donc de voir.

Il s’agit de la boîte 60150, nommée de façon évidente Le camion pizza. Sorti en 2017, ce petit modèle comporte 249 pièces et coûte 19,99 €, soit un ratio de 8 centimes par pièce.


Comme indiqué, cette boîte se rattache à la gamme CITY, donc ce logo est présent sur la face avant. L’ensemble comporte deux figurines, un chef cuisinier ici lançant une pizza, et une cliente qui déguste une part. Cette part est une pièce en quart de cercle typographiée, modèle récent me semble-t-il. Sur un scooter on aperçoit une boîte de pizza, livraison ou à emporter.

JPEG

Au dos de la boîte, le camion est présenté côtés fermés, en mouvement. Une vignette indique que ceux-ci peuvent se lever. Sur une autre le chef sort ou met une pizza au four, tandis que les trois autres vignettes montrent l’interaction avec la cliente, qui se déplace en scooter. On aperçoit un magnifique cornet de frites.

JPEG

La tranche montre le chef en taille réelle, et un échange avec la cliente.

JPEG


Dans la boîte, deux sachets, deux notices, et une plaque d’autocollants. Ceux-ci incluent les menus et décorations latérales du camion, ainsi que la bannière avant et les plaques d’immatriculation, et le dessus de la boîte à pizza.
JPEG

En plus des autocollants il y a quelques pièces sérigraphiées : une pizza entière, un quart de pizza utilisant la pièce récente « quart de cercle », un pavé numérique pour le four, et une caisse enregistreuse (non présente sur la photo). Aucune n’est exclusive à ce set, on les trouve dans des Friends, City ou Super Heroes.
JPEG

Voici la figurine du chef. Il a un sobre costume blanc à boutons en deux rangées, et une cravate rouge, qui rend bien une idée de chef. Il a une belle moustache et des sourcils marron, en accord avec sa chevelure. Les jambes sont noir uniforme, sans aucune décoration.
JPEG

De dos décoration minimale, avec un pli pour la veste et la continuation de la cravate.
JPEG

La cliente est une jeune femme à costume bleu pâle, une poche à mains sur le devant, et des cordons blancs autour d’un col tombant. La silhouette est suggérée, comme pour toutes les figurines féminines. La chevelure est abondante, allant sous les épaules. Elle a un petit sourire. Jambes blanches en revanche.
JPEG

De dos décoration minimale également, juste une petite bande et la suite du col (ici caché par les cheveux).
JPEG
La voici avec son casque de moto — sécurité avant tout !
JPEG
JPEG

Aucune des figurines n’est exclusive, même si le torse féminin n’apparaît apparemment que dans une autre boîte seulement.


La construction de la boîte commence par la table à côté du camion. Rien de spécial à dire, deux plaques rondes avec un pied au milieu, et un parasol. Un quart de pizza est posé dessus.
JPEG

Ensuite on s’attaque au scooter, sur lequel deux boîtes de pizza sont posées, une seule avec un autocollant.
JPEG

Le scooter est de construction classique, avec une anse de seau dessous pour servir de cale.
JPEG

Le camion proprement dit commence par une barre 2x16 que l’on recouvre de plaques en orthogonal. Quelques pièces sont de couleur totalement différente pour bien ressortir durant la construction.
JPEG

À l’arrière on pose une brique 2x4 gris foncé sur laquelle on met l’autocollant pour la plaque arrière — ok, j’ai raté mon coup, il est de travers...
JPEG

La construction continue en montant la partie cuisine du camion.
JPEG

On assemble l’avant, qui comporte également un autocollant de plaque — ici bien droit, ouf —, et on monte l’habitacle pour conduire.
JPEG

On pose le capot, d’un beau jaune.
JPEG

Après quelques autres étapes, voici le résultat. L’emplacement 2x3 qui sépare habitacle et cuisine sera rempli par un four, dont le voyant et panneau de contrôle sont déjà présents. Les angles transparent de chaque côté serviront à arrêter les panneaux latéraux pivotants.
JPEG

Voici le four, indispensable pour faire une bonne pizza. Il s’agit simplement d’un conteneur 2x3 gris, avec une porte bleu transparent. Mais je trouve son rendu amusant.
JPEG

Complément d’une pizza, un cornet de frites (!?! personnellement, je n’aimerais pas trop combiner ces deux-là, mais chacun ses goûts !) et une bouteille de soda
JPEG

On continue la construction avec la partie arrière de la cuisine, qui présente une caisse enregistreuse, un pot de mayonnaise et un de ketchup. Pour les frites, j’imagine... Sur chaque côté un autocollant montrant le menu, une part de pizza ou une salade — mais rien dans les pièces pour en suggérer une.
JPEG

Voici le rendu vu du dessus.
JPEG

On monte le toit et l’enseigne à l’avant, encore un autocollant, et on s’attaque aux côtés du camion, identiques et de construction simple.
JPEG
JPEG

On place les panneaux, sur lesquels on colle encore un autocollant chacun, on met les roues, et la construction est terminée.
JPEG

Petite mise en scène des éléments.
JPEG
JPEG
JPEG

Et voici les pièces bonus — un tas par sachet.
JPEG


Avis : le rendu est sympathique, et le résultat est à la hauteur. En revanche la construction m’a semblé laborieuse et très très détaillée, avec un minimum de pièces par étape. Bon, c’est normal, la boîte est destinée aux 5-12 ans, donc il faut bien détailler.

Il y a quelques autocollants, mais ce n’est pas très gênant au final, même si avec de gros doigts d’adulte on a vite fait de les placer de travers !

Au final, un set sympathique qui agrémentera sans problème à peu près n’importe quelle ville.

Bonus : animation de la construction (cliquer pour lancer).
GIF

Navigation

AgendaTous les événements

Brèves Toutes les brèves