Comment éviter le syndrome du Grand Mur Gris

, par  Erik « brickerik » Amzallag

Traduction de l’article Avoiding the « Big Gray Wall » Syndrome de Bruce N H paru sur Classic-Castle. Merci à Bruce pour son aimable autorisation.

Translation into french of the article Avoiding the « Big Gray Wall » Syndrome by Bruce N H, published on Classic-Castle.

Thanks to Bruce for his kind agreement.

Nous l’avons déjà tous vu, la plupart d’entre nous l’ont probablement déjà construit : le Grand Mur Gris.

JPEG

Il peut être trés imposant face aux armées assaillantes, et parfois l’immensité est la force d’un MOC. Bien que, souvent, il peut être d’une certaine façon ennuyeux à regarder.

Si vous commencez un grand projet, que ce soit une ville fortifiée ou un simple donjon, comment pourrez vous éviter le syndrome du Grand Mur Gris ?

Voici quelques stratégies, illustrées par des constructeurs de toute la communauté. Dans chaque cas, cliquez sur l’image pour aller sur la galerie de photos originales.

Cette liste est nullement complète. Si je me suis trompé dans les attributions, faites le moi savoir. Si vous voulez que je retire votre MOC de cet article, faites le moi savoir.

Variations de couleurs

Chinage : La pierre naturelle n’est pas du tout une couleur uniforme, ainsi pourquoi faire votre mur avec une seule nuance de brique ? Mélangez quelques briques de différents tons dans votre mur initialement d’une seule couleur, ou mélangez complètement les couleurs pour donner cet effet moucheté. En laissant de côté tous les arguments au sujet des gris bleutés, nous avons actuelllement des briques et des plates dans cinq nuances de gris (en comptant les plates gris trés clair disponibles dans les sets de mosaïque)(encore plus si vous considérez ces vieux gris
jaunis avec l’âge). En outre, le blanc, le tan, et n’importe quelle autre couleur sable se mélangent assez efficacement aux gris. Par exemple, regardez ces murs chinés de Joel Midgely, Leo Vermeulen, Jon Furman et Ley Ward.

Il y a égalament des pièces officielles sérigraphiées disponibles qui peuvent être utilisées pour donner l’impression de vraies pierres.

Angle : Une variation des couleurs des briques dans les angles peut donner un autre joli effet. Voici quelques exemples de Kevin Hall, Piotr Rybak, Marc Nelson et Pawel Nazarewicz.

Mosaïques : Une façon de varier les couleurs est d’incorporer une mosaïque dans les murs du château, comme ces créations de Benjamin Harris, David Jolley et Cyndi Bradham.

Variations de texture

Le Grand Mur ne doit pas être une grande surface plate. Les briques striées, les briques en rondins et les ronds 1x1 peuvent être toutes incorporées pour donner l’impression d’une surface rugueuse. Voici quelques exemples de variations de texture par Nathan Wells, Jon Furman et Bruce
Hietbrink.

Egalement, la technique SNOT peut placer les plates « les tenons vers l’extérieur », comme dans ces créations de Travis Kunce, Chris Paton, Leonard Hoffman et Erik Brok (cette dernière est une création de ville, mais peut facilement être adaptée à un château).

Si le mur est plus épais qu’un tenon, varier l’épaisseur avec l’incorporation de briques inclinées, d’arches, de piliers etc. peut le rendre plus intéressant. Voici quelques exemples d’Aaron Sneary et Jim Foulds, Charlie G., Nick Mann, Takeshi Itou, Jared Holmes, Dave O’Hare, Marcel ’Santaclaus’ et Christophe Bongay.

L’incorporation d’éléments décoratifs, comme la tête de lion, peut aussi ajouter de la texture à un mur, comme on peut le voir dans ces créations de Fred Carcanague, Ben Apps et Twan Theeuwen.

Variations de formes

Qui a dit que le grand mur devait suivre une ligne droite ? Différentes formes peuvent éviter l’impression d’un grand mur plat. Un motif de briques 1x3 et de ronds 1x1 peut conduire à un mur en courbe, comme le démontrent Nathan Wells, Andrew Van Pernis et Erik Brok.

Un large mur construit avec des briques 1x2 est légèrement flexible et peut créer des surfaces courbées, comme dans ces exemples de Erik Brok, Rene Hoffmeister et David Cheramie.

Bien que ces exemples par Jurgen Luttgen, Henry Lim et Daniel Siskind ne sont pas des créations de châteaux, ils montrent des exemples de flexibilité. On pourrait imaginer d’utiliser ces techniques dans des structures de châteaux.

Des sections plates peuvent être placées de différentes façons avec un angle autre que 90°, ou des courbes et des angles peuvent être approchés par des motifs en angle droit. Voici des exemples de Old Republic, Andy Lynch, Nathan Wells et Reinhard Ben Beneke.

Rompre le mur

Probablement la meilleure façon d’éviter le Grand Mur Gris est de le morceler. L’incorporation d’une variété de style de fenêtres peut rendre un mur plus intéressant, et donne accès à l’intérieur de la création.

Voici quelques idées de fenêtres par Fred Carcanague, Nathan Wells, Morten Sonne et Denis Pouchain.

Les meurtrières sont une importante variation des fenêtres, car elles font partie des défenses de votre château. Il y a eu beaucoup de discussions sur les meurtrières dans les forums de Classic-Castle, et plusieurs de ces idées sont résumées dans ce post. Voici des exemples incluant ces créations par Nathan Wells, sdfg, Dan Siskind et Andy Lynch.

Les fenêtres vitrées sont une belle variation, parce qu’elles créent un feux d’artifice de couleurs. Vous pouvez imaginer ces idées par Erik Amzallag, Daan Bargerbos, Jojo Koehler, Bruce Hietbrink et Jurgen Bramigk inclues dans une grande cathédrale, la chapelle attenante à votre donjon ou
simplement dans la demeure d’un riche noble.

Les fenêtres fournissent par ailleurs l’opportunité à de nombreux détails de structure, comme le montrent Juergen et Ingo Bramigk, Gary Thomas, Leah Cardaci et William Howard.

O Roméo, Roméo, pourquoi es-tu Roméo ? Où Juliette aurait pu dire ces mots si elle n’avait pas un balcon ? Les balcons rompent les murs, et vous donnent aussi une plateforme où placer des figurines entre les attaquants
au sol et les défenseurs sur les remparts. Voici quelques exemples par Jojo Koehler et Jon Furman.

Vous pouvez incorporer des sections boisées pour prolonger le mur avec une couleur différente pour rompre la grisaille. Voyez ces créations de Ingo et Jurgen Bramigk, Erik Amzallag, Paul Janssen, Ben Ellerman, Justin Major
et Juan Cuello.

Evitez radicalement le Grand Mur Gris en concevant votre château en le rompant en différentes sections de différentes hauteurs. De cette façon, les remparts et toits donnent une texture qui rompent la monotonie. Regardez par exemple ces MOCs par Dan G., Takeshi Itou, Jonathan Hunter et Juan Cuello.

Deux pensées finales : Tout d’abord, si vous essayez d’éviter le Grand Mur Gris, il est important de ne pas abuser des techniques ci-dessus. Trop de bonnes choses peuvent mener à un résultat vraiment encombré et confus. Deuxièmement, le GMG n’est, en lui même, pas une « mauvaise chose ». Ces créations de Robert Carney, Denis Pouchain, John Langrish et Jojo Koehler incluent toutes de grands murs gris et plats, mais le résultat est magnifique dans chaque cas.

Quoiqu’il en soit, tout ceci ne sont que quelques unes des créations des fans de château LEGO®. J’espère que les structures citées au dessus pourront vous inspirer de plus grandes et meilleures créations.

Leg godt !

Navigation

AgendaTous les événements

mai 2024 :

Rien pour ce mois

avril 2024 | juin 2024

Brèves Toutes les brèves