Pré-concevoir ses MOCs sur MLCad

mardi 23 janvier 2007
par  Erik "brickerik" Amzallag
popularité : 2%

Cela fait plus de deux ans que je conçois de façon quasi-exclusive mes MOCs sur MLCad avant de les construire. Pourquoi, comment, je vais tenter de répondre à ces interrogations sur cette démarche un peu particulière.

Avertissement : Cet article n’est en aucun cas un tutorial de MLCad. Je vous renvoie aux articles de la rubrique CAD de FreeLUG.

MLCad, un outil fabuleux quand on n’a pas les briques sous la main

MLCad [1] me servait initialement à réaliser un modèle déjà construit, ceci afin d’en obtenir une notice ou bien d’en garder une trace. C’est, je pense, un emploi courant de MLCad.

Lors des mes études, je me suis retrouvé dans un studio de 20m², à 500km de mes LEGO. Pour assouvir ma passion pour les briques LEGO, je me suis orienté vers MLCad. Cela me permettait de continuer à construire, virtuellement bien sûr. Puis est venu le temps de préparer des expositions, notamment celle d’Orléans 2004. J’ai alors réalisé mes MOCs ( petite gare de banlieue parisienne et rame Z6300, qui desservait ces mêmes gares ) sur MLCad. Les plans conçus, quand je revenais chez mes parents pour les vacances, il me restait plus qu’à construire le MOC.

Aujourd’hui de nouveau avec mes briques, on pourrait se dire qu’il n’est plus nécessaire de passer par MLCad pour concevoir. Et pourtant... La difficulté à laquelle je dois faire face actuellement est celui de la place. Qui d’entre nous n’a jamais eu un soucis de place pour ses LEGO... Mon stock ayant grandement augmenté ces dernières années ( bizarrement, depuis l’existence de FreeLUG :) ), mes capacités de tri arrivent à saturation, et accéder à ma caisse de slopes par exemple est un vrai jeu de taquin.

Résultat, je met plus de temps à chercher une pièce qu’à construire un ISD (bon, j’exagère un peu...). Alors qu’avec MLCad, toutes les pièces sont à portée de main. Il m’est donc plus aisé de concevoir le MOC sur ordinateur que de chercher de façon éparse les briques nécessaires lors de la construction.

Les objectifs de la modélisation avant construction

Même avec un rangement performant et un tri efficace, je continuerais de concevoir sur MLCad. On y prend goût et surtout, cela apporte quelques bons supports.

Support, oui, car l’usage que j’en fait n’est pas une modélisation parfaite et finie du MOC. C’est un support, souvent dans un état avancé, du MOC.

Obtenir un aperçu général du MOC

Mon objectif principal est d’obtenir un résultat visuellement proche de ce que je souhaite avoir en briques réelles. J’obtiens une bonne idée de la taille, des proportions, mais également de la quantité de pièces nécessaires. J’évite ainsi de me lancer dans un projet et de construire pendant plusieurs jours pour tomber sur une construction disproportionnée ou manquer crucialement de briques.

Disponibilité des pièces

Nous n’avons pas toujours les pièces nécessaires pour la construction du MOC. La modélisation permet de s’affranchir de cette limite, que ce soit pour les quantités, ou bien pour les couleurs. On peut ainsi obtenir un aperçu dans les couleurs souhaitées d’une création, valider le schéma de couleurs et alors se procurer les pièces manquantes. Attention de ne pas tomber dans le piège d’utiliser des pièces maitresses qui n’existeraient pas dans la couleur voulue...

Valider certains points de montage...

Lorsque les MOCs se complexifient, avec par exemple un usage intensif de SNOT, la modélisation permet de réaliser de nombreux essais pour s’assurer du bon respect du ratio 5:2 propre au SNOT.

... mais qui n’empêche pas l’usage de vraies briques

L’usage de MLCad ne se substitue pas à celui de l’emploi de briques. Il est parfois nécessaire de vérifier que certains assemblages sont effectivement réalisables avec de vraies briques.

Un pas vers la notice...

Le fait de réaliser, même partiellement, le MOC sur MLCad nous rapproche plus facilement de la réalisation de la notice une fois le modèle construit et fini, au plus grand plaisir de ceux qui aimeraient se refaire le MOC.

... et un autre vers la liste des pièces nécessaires

Quand la modélisation est bien avancée, et qu’on se décide à passer à la construction, il suffit alors de relever la liste des pièces nécessaires à aller chercher dans son stock (ou à commander). Et j’y gagne beaucoup de temps.

Quelques exemples

Je montre ici quelques exemples entre le dernier état de la modélisation MLCad avant construction, et le MOC construit.

Très souvent, le MOC diffère du rendu. En effet, lors de la construction, de nouvelles idées peuvent germer, des difficultés peuvent apparaitre, des optimisations se faire etc. La modélisation reste pour moi avant tout un guide visuel, même si elle tend à devenir un moyen de dresser la liste exhaustive des pièces nécessaires.

Gare de banlieue

Réalisée pour l’exposition d’Orléans 2004, je me suis basé sur la gare de Juziers, en région parisienne. MLCad m’a permis de représenter l’espace que j’avais à disposition pour l’exposition et ainsi de définir le plan d’occupation.

JPEG - 82.3 ko

Entre les deux, on note entre autre la différence du toit. Initialement, c’était dû à un manque de slopes noires. Mais le résultat final est bien meilleur, car il m’a permis d’apporter quelques détails supplémentaires et du réalisme.

Automotrice Z6300

Rame pas excessivement complexe, la modélisation m’a surtout permis de valider la quantité des briques 1x2 grill et des 2x3 arrondies nécessaires, que j’ai pu puiser dans mes voitures Santa-Fe.

JPEG - 45 ko

Aérotrain I80HV

Egalement pour l’exposition d’Orléans, j’avais prévu la reproduction de cet engin qui appartient à l’histoire orléannaise. Entre les deux, la longueur est réduite, et le support (rails tout en briques) est remplacé par du monorail.

JPEG - 53.3 ko

Voiture de mesure Mélusine

Voiture de mesure et de contrôle qui s’insère dans une rame de TGV, cette Mélusine est basée sur le design du TGV de Xavier. Ici seul un côté a été modélisé, pour me fournir un support à la construction.

JPEG - 46.9 ko

Gare de triage, dépôt d’Achères

Ce bâtiment, reproduction de la gare de triage du dépôt d’Achères (Yvelines) a été grandement conçu sur MLCad. On peut noter l’évolution de la taille entre les différentes versions. La version CAD ne possède aucun aménagement intérieur contrairement à la version en briques.

JPEG - 124.3 ko

Café de la gare

Parfois, la modélisation ne permet pas d’aboutir à un résultat correct dans la réalité.

JPEG - 76.8 ko

Cette version CAD n’a plus grand chose à voir avec la version en briques.

Conclusion

Technique que je repoussais au début ( "Rien n’est mieux que d’avoir les briques dans les mains"), c’est aujourd’hui pour moi un passage obligé avant toute construction. C’est un prototypage virtuel de la construction, qui me permet de valider de nombreux points essentiels. Avec une notice partielle et les briques nécessaires réunies, le montage du modèle final s’en trouve facilité.


[1] Je cite dans cet article MLCad car c’est l’outil que j’utilise. Bien sûr, tout ceci reste vrai avec d’autres outils comme LeoCad.


Commentaires  (fermé)

Logo de Guillaume
samedi 31 mai 2008 à 12h42 - par  Guillaume

Euh j’aimerais savoir comment faire pour faire apparaitre sur Lego Digital Designer les pièces de Ldraw.exe ou de complete.exe pour :
- fabriquer des remorques pour le modèles 8284 ;
- Que les pièce soient unicolores (quand on est limité...) ;
- vérifier si les systèmes fonctionnent.

Merci

Logo de Erik "brickerik" Amzallag
vendredi 12 octobre 2007 à 12h44 - par  Erik "brickerik" Amzallag

Bonjour,

Pour ajouter d’autres pièces, consultez l’article Mettre à jour sa bibliothèque LDraw

Pour l’erreur, je ne sais pas à quoi ça correspond. Ldraw n’est pas un logiciel, juste une bibliothèque de pièces. Si les pièces apparaissent dans MLCAD, je dirais que tout fonctionne :)

Logo de sshikamaru
vendredi 12 octobre 2007 à 12h31 - par  sshikamaru

bonjour j’ai installé mlcad comme indiqué sur le site avec complete.exe et ldraw.exe. ensuite j’ai commencé une réalisation (8446) car je possédais la notice (facile à transporter) et je me suis rendu compte qu’il me manquais 2 à 3 pièces dans la base de données de mlcad et je ne sais ni où les trouver, ni comment les mettre en place donc je viens ici pour trouver une réponse. de plus je n’arrive pas à ouvrir le logiciel ldraw car je l’ai installer et dès que je l’ouvre il me mets : "erreur le logiciel ne peut pas démarrer" et se ferme automatiquement. si quelqu’un est assez gentil pour m’expliquer coment faire ce serai sympa. merci d’avance.

Logo de Pierre-Yves
samedi 27 janvier 2007 à 18h58 - par  Pierre-Yves

"Ensuite il me sert à inventer tous les modèles qui me passent par l’esprit, même si les briques que je choisis sont rarissimes ou si elle n’existent pas dans la couleur choisie. C’est une autre façon de jouer qui compense la frustration de manquer de pièces.

- Enfin je peux réaliser des améliorations de modèles existants que ma pénurie de briques rend impossible à construire."

==>Quel intérêt ? Le but des LEGO est quand même de voir ces modèles fonctionner, tourner, pouvoir les toucher quoi. Là, j’assimile ça à un simple jeux-vidéo au final, ce qui s’éloigne radicalement de la conception même des LEGO, de la façon de jouer avec. Ca n’a aucun intérêt à mes yeux. Autant s’acheter une simulation de train par exemple plutôt que de chercher à construire ces modèles, non ?

Logo de julien FLORENT / subaru-69
samedi 27 janvier 2007 à 14h49 - par  julien FLORENT / subaru-69

MLCad est un outil formidable. Sa version pour Mac OS, Bricksmith, me sert essentiellement à trois choses :

- D’abord je peux modéliser tous les modèles Lego que j’ai inventé depuis plusieurs années. Certains existent encore, tandis que d’autres subsistent à l’état de schémas sur papier faits il y a une quinzaine d’année. Ainsi je peux conserver des notices de mes constructions pour les reconstruire plus tard si je le souhaite. Et par dessus tout je peux libérer les pièces pour d’autres inventions.

- Ensuite il me sert à inventer tous les modèles qui me passent par l’esprit, même si les briques que je choisis sont rarissimes ou si elle n’existent pas dans la couleur choisie. C’est une autre façon de jouer qui compense la frustration de manquer de pièces.

- Enfin je peux réaliser des améliorations de modèles existants que ma pénurie de briques rend impossible à construire.

C’est donc un outil très riche qui permet en outre de faire découvrir aux autres ses créations sur Internet. De plus, ceux qui ont assez de briques peuvent tenter de réellement les construire.

Logo de Tomtom
jeudi 25 janvier 2007 à 18h21 - par  Tomtom

En lisant les réponses je me sens replonger une dizaine d’année en arrière quand je fabriquais mes propres modèles ... Aujourd’hui je replonge après avoir rencontré récemment un "Freeluggiens" (Jaimelabrick) et donc je consulte le site (et mon stock est en cours d’augmentation de 30% bricklink oblige :-)).J’ai donc mis la main sur MLCad pour enfin pouvoir réaliser le modèle de ma moto (type lego espace). Je dois avouer que j’aime bien pouvoir torturer les pièces dans tous les sens pour finalement les assembler et en faire un block cohérant et solide, ce que je doutais pouvoir faire avec un logiciel (en plus d’avoir toutes les pièces à disposition) et donc surprise MLCad le fait bien voir très bien et je peux enfin exprimer toutes mes idées de customisation sans avoir a démolir mon modèle préalablement fabriqué à "l’ancienne". MLCad est donc très utile pour modifier légèrement les formes, mais par contre au niveau de la résistance du modèle (RDM) et le modèle en général alors la rien ne vaut l’expression de nos sens avec nos briques bien réelles !

Tomtom

Logo de Clement
mercredi 24 janvier 2007 à 17h02 - par  Clement

Bof, tout dépend de la quantité de briques à disposition.
Moi, j’en ai pas des milliards, donc notemment à cause de restrictions de couleurs, je fais mes models avec des briques, sans MlCad.
Quand je serais riche, je ferais mes models avec MlCad, et après j’irais sur Bricklink ou LEGO, et je commanderais mes briques comme une boite toute faite ...
Mais pour le moment, rien ne vaut la création directe à la main, meme si les possibilités en sont réduites ...

Logo de Pierre-Yves
mercredi 24 janvier 2007 à 16h15 - par  Pierre-Yves

J’ai toujours réalisé mes MOC "en live", sans support. Je fais d’abord une esquisse de ce que je veux, puis j’améliore au fur et à mesure. De plus, je sais comme ça de quelles pièces je dispose. Avec des logiciels, très facile de faire un joli MOC puisqu’on dispose de toutes les pièces possibles et inimagineables (façon de parler !!). Avec sa caisse de pièces, on construit en live, on est obligé de chercher à contourner des problèmes facilement résolvable (pas sûr que ce mot existe ^^) avec un logiciel avec une pièces spéciale. Et je ne suis pas insatisfait du résultat, taper donc legomaniac071 sur brickshelf, et vous trouverez ma BB-15000 perso ou encore ma grue ferroviaire, réalisée sans logiciels, en live ! En revanche, l’intérêt est tout autre pour les notices : en effent, je serais bien incapable de refaire ma BB en cas de casse, en tout cas il y aurait des différences. Là, c’est sûr que le logiciel prend toute son ampleur et son intérêt.

Logo de nolan
mardi 23 janvier 2007 à 23h05 - par  nolan

Je ne trouve pas cette technique très cool, car l’inspiration, c’est sûrtout ce que l’on voit dans une caisse de lego, une pièce qu’on cherche dans une caisse non trié comme dans une caisse avec des petits paquets il y a toujours 2, 3 couche de brique ou de petits paquets triés avant de trouver la brique qu’il vous manque et c’est en voyant le contenu des petits paquets ou les 3 couches de briques que l’on se rend compte qu’une autre brique présente dans le paquet comme dans la boite pourait nous servir pour faire quelque chose de plus éstetique où technique...
et c’est la que commence votre montage, alors que dans un logiciel ou tout est rangé parfaitement dans des colonnes, on ne trouve que se que l’on cherche, voila pourquoi je ne trouve pas cette technique superbe, pour le reste je trouve que le p’tit bar est bien fait ^^.

Agenda

<<

2016

 

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012

Brèves

29 juillet 2011 - Mise à jour des pièces LDraw 2011-01

La première mise à jour des pièces LDraw pour 2011 est désormais disponible ! Au sommaire, 486 (...)

28 mars 2011 - Reportage sur la chaine de fabrication LEGO

Un reportage de National Geographic sur la compagnie LEGO, et plus particulièrement sur la (...)

23 février 2011 - Pierre Normandin présente le nouveau train LEGO Maersk 10219 en vidéo

Notre ami Pierre Normandin, designer LEGO CITY, présente dans cette vidéo le nouveau train LEGO (...)

31 décembre 2010 - Mise à jour des pièces LDraw 2010-03

Une nouvelle mise à jour des pièces officielles LDraw est disponible ! Au sommaire, 456 nouveaux (...)

21 juillet 2010 - Nouveau magazine LEGO dans les kiosques

Nouveauté dans les kiosques, le magazine LEGO n°01 vient de sortir. Au sommaire, pas grand (...)