Automatiser les aiguillages 9V

jeudi 20 novembre 2003
par  Philippe "Frogleap" LABEL
popularité : 5%

Une revue des différentes méthodes pour automatiser ses aiguillages 9V (4531) : avec un moteur 9V (ancien type 2838 ou nouveau type 71427), ou encore avec un vérin pneumatique (grand, 2793 ou petit, x189).

En recherchant des informations pour automatiser les aiguillages 9V (4531), je me suis aperçu qu’il existait de nombreuses propositions émanant de quelques AFOL dans le monde. Certaines propositions sont anciennes (<2001) et d’autres toutes récentes. De plus, toutes les solutions techniques n’ont pas encore été explorées notamment avec les vérins pneumatiques. Pour être complet, j’avais rencontré une solution à base de vérin x189 il y a plus d’un an sur le web mais cette ressource a malheureusement disparu. En fin de compte, c’est ce qui m’a décidé à faire cette synthèse en collectant au moins une proposition pour chaque type de "moteur" : électrique ou pneumatique. En espérant que cela sera utile à quelques uns.


Les aiguillages 9V, au moins pour ceux vendus actuellement, présentent un cran de verrouillage à la manoeuvre. La dureté de ce cran est d’ailleurs critiquée par de nombreux utilisateurs. Il peut même arriver de faire sauter le levier jaune (2866) lorsqu’on actionne l’aiguillage trop vite. Quoi qu’il en soit, il faut donc dépasser cette première difficulté si l’on envisage la pose d’un automatisme de commande pour l’aiguillage 9V. Il y a deux écoles dans ce domaines : les "modificateurs" et les "conservateurs". Je m’explique.

Adoucir l’aiguillage. Les "modificateurs" proposent d’ouvrir carrément l’aiguillage, totalement (Christian Haeuplik) ou partiellement (Dean Husby) après découpe pour araser les 2 petites protubérances en plastique qui verrouillent normalement la commande. Attention si vous les arasez complètement, alors l’aiguillage aura tendance, en absence d’automatisme, à changer de voie tout seul par les simples vibrations de la voie, ceci souvent au passage de la rame... Le principal conseil sur ce point est donc d’araser un peu mais pas trop ! Tout est affaire de délicatesse.

Muscler la commande. Les "conservateurs" préfèrent construire un automatisme de commande plus puissant pour passer ce cran sans avoir à modifier l’intérieur de l’aiguillage. Finalement, je suis plutôt favorable à cette tendance, compte tenu de la qualité et de la simplicité des automatismes maintenant proposés. Et de mon absence de délicatesse... ;-)

Cela dit, voyons les différentes solutions disponibles, et chacun décidera selon ses propres critères.

Solution à base de moteur électrique ancien type (2838).

  1. Une proposition est faite par Christian Haeuplik en enlevant le levier jaune pour monter le bloc à la place. Ca peut faire une petite maison de voirie sympathique. Le manque de puissance du 2838 impose un aiguillage modifié pour ce montage. C’est pourquoi j’ai réfléchi à la solution qui suit.
  2. Je propose une solution avec un moteur 2838 adapté par une réduction d’engrenage au mécanisme de Chris Alano récemment publié à l’origine pour un moteur 71427 (voir plus bas). Le bloc fonctionne rapidement sans avoir à modifier l’aiguillage. Un sémaphore en prime pour avoir la position de l’aiguillage au premier coup d’oeil, le tout livré avec un fichier Ldraw et une planche de montage en quatre parties (1, 2, 3, 4). Que demande le peuple ? :-)

- Avantages : Permet de récupérer des vieux moteurs au fond des tiroirs. Relativement plus rapide que les blocs à base de 71427. Fait appel à des pièces courantes.
- Inconvénients : Il faut avoir des vieux moteurs en trop.

Solutions à base de moteur électrique nouveau type (71427). J’ai recensé neuf propositions en sachant que ce n’est pas exhaustif.

  1. Christopher Masi a une solution qui impose impérativement un aiguillage modifié sinon le bloc se décroche de l’aiguillage après 3-4 manoeuvres. Le fait que le moteur ne soit pas limité en bout course est aussi un handicap qui est probablement une cause importante de son décrochage.
  2. James Brown (pas lui, un autre... :-) ) propose un bloc très semblable au précédent avec les mêmes contraintes et un décrochage moins fréquent grâce à une emprise plus grande sur l’aiguillage. Ce montage fait appel à la pièce 6180 relativement difficile à trouver.
  3. Tout comme le montage suivant proposé par Wessel Burgers qui cependant ne décrochera pas de l’aiguillage parceque un limitateur de couple (60c01) vient empêcher le moteur de forcer en bout de course. Pour cette dernière raison, c’est encore un montage qui impose un aiguillage modifié.
  4. Jason J Railton a posté un fichier Ldraw sur Lugnet décrivant une solution avec limitation de couple, grâce à une transmission par courroie. La même contrainte d’un aiguillage modifié s’applique. J’ai réalisé une planche de montage à partir du fichier Ldraw de Jason avec son autorisation.
  5. Jeff Elliot et Ed McGlynn proposent chacun une version complète avec un sémaphore pour rappeler la position de l’aiguillage. En outre, le mécanisme agit directement sur le levier jaune qui reste donc monté. Si je les cite ensemble, c’est que leurs solutions sont très ressemblantes. Ces deux versions, que je n’ai pas montées pour évaluation, devraient supporter un aiguillage sans modification puisque l’entraînement par vis sans fin et l’action via le levier jaune devraient procurer suffisamment de puissance au bloc de commande. Ce sont des constructions qui nécessitent de nombreuses pièces mais elles sont bien belles au final.
  6. Mark Riley fait une proposition fonctionnellement équivalente aux deux précédentes : action directe sur le levier jaune, pas d’aiguillage modifié. En revanche, l’esthétisme n’est pas au rendez-vous et le sémaphore manque malgré l’argument de la visibilité du levier.
  7. Brian Alano propose une solution avec limitation de couple par courroie, butée de course par excentrique et sémaphore de positionnement. Presque parfait donc, parcequ’il faut quand même utiliser un aiguillage modifié. Le tout enchâssé dans une petite cabane de type voirie qui devrait bien s’intégrer au paysage ferroviaire. Mais je n’ai pas essayé ce modèle, car je suis ensuite tombé sur ce que je pense être "ZE" solution (discutons en...).
  8. Pour la dernière solution c’est le frère de Brian qui s’y colle. Chris Alano propose un mécanisme avec transmission directe, donc sans limitation de couple. Mais avec une butée de mouvement efficace grâce à un mouvement excentrique et un coulissement sur un bras de levier pour atténuer l’effort sur le moteur. Ce qui fait que le bloc ne se décroche jamais de l’aiguillage malgré la manoeuvre brusque, au moins après une centaine de test. A mon avis, un petit bijou d’ingéniosité en Lego Technic (encore une fois, qui relève le défi ?). Transmission directe sans le levier jaune sur aiguillage non modifié. Et cerise sur le gâteau, sortie disponible pour un sémaphore bien visible. J’ai fait un fichier Ldraw d’un bloc complet et les planches de montage idoines (planche1/2 et planche 2/2). Ce bloc reprend le mécanisme de Chris, en y ajoutant un sémaphore à la façon de Ed McGlynn et le tout dans une petite cabane de bord de voie. J’attends vos critiques. Attention le fichier Ldraw fait appel à deux pièces (x68 et 32525) qui ne sont pas des pièces de la distribution officielle de Ldraw. Que ceux qui ne connaissent pas Ldraw se rassurent, ces pièces sont bien des vraies pièces Lego officielles quand même. Les fichier de description Ldraw sont disponibles en fichier ".dat" (x68.dat/axlendis.dat et 32525.dat/larm.dat) et doivent être accompagnées du fichier indiqué. (C’est Philo qui a fait le fichier de la 32525... merci Philo).

- Avantages généraux : basculement rapide. Certaines solutions permettent la manoeuvre d’aiguillages non modifiés.
- Inconvénients généraux : Coût total élevé par aiguillage. Certaines propositions imposent l’installation sur aiguillages modifiés.

Solution à base de petit vérin pneumatique (x189). Une seule proposition existe sous forme d’une description sommaire dans un message de Ben Fleskes sur Lugnet. En partant de ce texte court, qui ne décrit que le mécanisme, j’ai donc essayé de reconstituer un bloc de commande (fichier Ldraw) en suivant le principe proposé par Ben. Ca marche sur aiguillage non modifié mais avec de la peine. Peut-être pas avec un aiguillage neuf. Je vous conseille de l’installer sur aiguillage modifié. Et la ch’tite planche de montage qui va avec. Attention le levier jaune 2866 n’est pas une pièce officielle Ldraw. Voici donc le fichier 2866.dat qui arrive dans la foulée. En revanche, vous ne trouverez par le vérin x189 dans le fichier Ldraw. Appel au peuple : quelqu’un sait-il où en trouver un ? J’espère que sa position est suffisamment évidente à deviner en regardant le montage.
- Avantages : Solution de petites dimensions. Investissement minimal.
- Inconvénients : Vérin plutôt difficile à trouver car relativement rare. Le manque de puissance impose de manoeuvrer un aiguillage modifié. Pas de sémaphore associé pour indiquer la position de l’aiguillage (à vos briques pour une proposition...).

Solution à base de grand vérin pneumatique (2793). Là, aucune solution n’existe à l’exception de celle que j’avais aperçue il y a fort longtemps et dont le lien s’avère désormais vide. Alors voici un modèle qui est en utilisation sur mon réseau. Le fichier Ldraw et la planche de montage.
- Avantages : fonctionne parfaitement sur aiguillages non modifiés. Solution relativement peu coûteuse par rapport à l’immobilisation d’un moteur. Vérin assez courant.
- Inconvénients : lenteur relative de la réponse au basculement. Pas de sémaphore associé pour indiquer la position de la bascule (à voir pour une amélioration...).

Tableau récapitulatif :

Auteur Type de moteur Modifier l’aiguillage Enlever le levier jaune Présence d’un sémaphore
Christian Haeuplik 2838 oui oui non
Philippe Label 2838 non oui oui
Christopher Masi 71427 oui oui non
James Brown 71427 oui oui non
Wessel Burgers 71427 oui oui non
Jason J Railton 71427 oui oui non
Jeff Elliot 71427 non non oui
Ed McGlynn 71427 non non oui
Mark Riley 71427 non non non
Brian Alano 71427 oui oui oui
Chris Alano 71427 non oui oui
Philippe Label 71427 non oui oui
Philippe Label x189 oui non non
Philippe Label 2793 non oui non

Le conseil pour terminer. Pour de l’automatisation d’aiguillages en plein réseau (voies express) optez pour une commande à moteur électrique qui est plus rapide. Les solutions évitant la modification des aiguillages sont à préférer (vous saviez déjà de quel côté je penchais...). Pour vous aiguiller sur la bonne voie, je vous recommande des solutions s’appuyant sur le mécanisme de Chris Alano.
Pour un montage sur des voies de manoeuvre où les aiguillages peuvent être nombreux et rapprochés, une solution à base de grand vérin pneumatique 2793 est avantageuse pour au moins deux raisons : le coût par point est plus bas et la distribution des tuyaux d’air est facilitée par la proximité des points de commande.
Le budget le moins élévé fait appel à la solution du petit vérin x189 qui, une fois monté dans sa petite cabane avec peu de briques, remplira bien sa mission moyennant une modification de l’aiguillage pour l’adoucir.

Bons jeux de trains à tous et toutes,


pardon pour les oublis et les erreurs. Signalez-les, au bénéfice de tous.


Commentaires  (fermé)

Logo de Olive
mercredi 24 octobre 2012 à 16h36 - par  Olive

salut tout le monde
voila je débute je suis fan de train electrique et de lego,
et j’aurai voulu savoir ou on pouvait se procurer les moteur type 71427 pour les aiguillage

Logo de brickerik
jeudi 4 décembre 2003 à 21h52 - par  brickerik

... à base d’aiguillage modifié, solution de Steve Ringe.

Site web : La page en question
vendredi 28 novembre 2003 à 01h19

Je viens de realiser un autre mecanisme sur le principe du numero 8, mais il tient entre 2 voies, et a l’interieur de l’espace d’un aiguillage (plan a venir, quand je maitriserai mlcad)

lundi 24 novembre 2003 à 12h35

Une solution de plus ?

http://www.brickshelf.com/cgi-bin/g...

CDHD

Logo de Philippe
samedi 22 novembre 2003 à 18h47 - par  Philippe "Frogleap" Label

Bonjour,

Un complément grâce aux informations apportées par Marc Klein depuis la publication de cet article.
Les fichiers Ldraw pour le petit vérin x189 sont désormais disponibles. Les différents fichiers ".dat" permettant de représenter le vérin x189 dans n’importe quelle configuration sont sur "mon coin d’étagère" dans BrickShelf. Le fichier Ldraw, disponible sur BS et décrivant la solution à base de x189 a été complété avec le fichier du petit vérin en question.
La planche de montage est aussi mise à jour et disponible sur BS.

- Merci à Marc Klein pour sa contribution très utile.

A+
Philippe "Frogleap" Label

Logo de webweyer
vendredi 21 novembre 2003 à 17h56 - par  webweyer

Merci, frogleap, je suis super content, ça fait 2 semaines que je cherche comment automatiser un aiguillage...

Agenda

<<

2016

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois

Brèves

29 juillet 2011 - Mise à jour des pièces LDraw 2011-01

La première mise à jour des pièces LDraw pour 2011 est désormais disponible ! Au sommaire, 486 (...)

28 mars 2011 - Reportage sur la chaine de fabrication LEGO

Un reportage de National Geographic sur la compagnie LEGO, et plus particulièrement sur la (...)

23 février 2011 - Pierre Normandin présente le nouveau train LEGO Maersk 10219 en vidéo

Notre ami Pierre Normandin, designer LEGO CITY, présente dans cette vidéo le nouveau train LEGO (...)

31 décembre 2010 - Mise à jour des pièces LDraw 2010-03

Une nouvelle mise à jour des pièces officielles LDraw est disponible ! Au sommaire, 456 nouveaux (...)

21 juillet 2010 - Nouveau magazine LEGO dans les kiosques

Nouveauté dans les kiosques, le magazine LEGO n°01 vient de sortir. Au sommaire, pas grand (...)