Règlement : record du monde de vitesse d’un train LEGO

vendredi 12 novembre 2010
par  Denis CDHD
popularité : 8%

Informations techniques et règlement pour le record.

Dernière version mise à jour : le 15/10/2010

Sécurité générale

Des barrières efficaces doivent être mises en place afin d’interdire efficacement au public la possibilité de toucher les rails (et en particulier aux enfants).

En dehors des périodes officielles de course, l’alimentation sera bridée à 9V. En cas de manque de barrières, il est possible de compléter par de la rubalise. Les enfants qui souhaitent concourir doivent obligatoirement être accompagnés d’un parent lors des courses. Dans ce cas, la course se fait sous la responsabilité du(des) parent(s) présent(s).

Les trains grande vitesse

Par définition, un train grande vitesse est un train roulant à plus de 200 Km/h en vitesse commerciale dans la réalité.

Pour le record du monde de vitesse de trains LEGO, deux catégories sont ouvertes :
- une catégorie "record officiel" ;
- une catégorie "prototype".

Catégorie "record officiel"

Cette catégorie accepte :
- soit certains modèles de trains en boîte LEGO ;
- soit des MOC reconnaissables de T.G.V. ou autres trains à grande vitesse réels, c’est à dire ayant une vitesse commerciale supérieure à 200 Km/heure dans la réalité.

Liste des trains LEGO

Modèles en boîte vendus dans le commerce :
- N°4558/10001 : Metroliner
- N°4560/4561 : Railway Express
- N°7897 : train de voyageurs rapide
- N°7938 : train de voyageur rapide
- N°10020 (avec wagons 10022 ou 10025)
- N°4511 et boites complémentaires du même train

Une rame LEGO officielle pour le record doit être constituée d’au moins 5 éléments du set officiel concerné.

Les rames LEGO doivent être complètes, c’est à dire sans pièces enlevées et non modifiées (sauf éventuellement quelques boggies remplacés par des moteurs). La commission technique sera seule juge de la conformité.

MOC

Le train grande vitesse présenté doit exister dans la réalité. Le constructeur du train devra fournir à la commission technique les photos du train réel ayant servi de modèle.

Une commission technique composée d’experts statuera sur l’éligibilité de chaque rame à participer aux tentatives de record sur les critères suivants :
- la rame doit être composée d’au minimum 5 éléments correspondant à une composition possible du train réel ;
- la rame doit être immédiatement reconnaissable comme étant un train à grande vitesse existant (preuves photos à l’appui) et être proportionnée correctement ;
- la rame doit être construite uniquement avec des pièces LEGO, motorisation comprise ;
- aucune pièce ne doit être collée y compris au moyen d’autocollants ou autres pelliculages de décoration pour le matériel roulant (caisse des locomotives et des voitures) ;
- aucune pièce ne doit être coupée ;
- largeur minimum des motrices et des voitures de la rame : 6 tenons ;
- aucune modification n’est permise sur une rame après son homologation par la commission d’expert (ou alors la rame doit repasser devant la commission avant sa tentative) ;

Nota : les moteurs LEGO sont considérées comme un assemblage de pièces LEGO : ils peuvent donc être désassemblés ou réassemblés.

A propos de la motorisation

Pour la catégorie "record officiel" le nombre de boggies moteur est strictement limité à dix maximum aussi bien pour les modèles LEGO que pour les MOC.

Nota : un boggie est un ensemble d’essieux et de roues montées sur un même châssis pouvant pivoter sous une motrice ou sous une voiture.

L’organisation ne fournit pas les moteurs. Chaque participant vient avec ses moteurs qu’il pourra faire fonctionner jusqu’à 60V sous son entière responsabilité.

L’organisation ne remboursera aucun moteur.

Catégorie "prototype"

Tout est libre mais uniquement avec des pièces LEGO. Pas de pièces collées.

Le chronométrage pour le "record officiel" de vitesse T.G.V.

Le chronométrage se fera sur une longueur de 10 mètres [1] sur la voie extérieure du module.

La mesure du temps se fait par détection de passage de l’avant du train au moyen de cellules.

Le train à grande vitesse le plus rapide est celui qui met le moins de temps pour parcourir la distance entre les deux points de mesure.

En fait, ce n’est pas une vitesse instantanée à un point donné, mais c’est une vitesse moyenne du train entre les deux cellules de mesure.

Cette vitesse est en Km/h.

Pour chaque course de tentative de record, la rame doit être conduite par son propriétaire.

Une course de tentative de record se fait au moins sur 6 tours :
- 1er tour de chauffe (obligatoire) ;
- Au moins 5 tours pour mesure de la vitesse (ou moins si déraillement avant...) ;
- Le nombre de tour maximum est fixé à chaque événement en fonction du nombre de concurrents.

Les courses de tentatives de record "homologables" ne se feront que dans les périodes horaires définies par l’organisation (au minimum 1 période par demi-journée d’exposition publique).

L’affichage du résultat (vitesse moyenne atteinte sur les 10 mètres pour le run) se fait en temps réel sur ordinateur connecté si possible à un vidéoprojecteur pour le public.

La distance de mesure de la vitesse moyenne ne peut pas être inférieure à 7m pour que le record soir homologable.

Vitesse réelle et vitesse LEGO

Deux vitesses sont calculées : la vitesse moyenne réelle et la vitesse moyenne LEGO.

La vitesse moyenne réelle est donnée en Km/h. Cette vitesse est celle réalisée par le train entre les deux points de mesure.

La vitesse LEGO est une vitesse calculée en fonction de l’échelle du train par rapport à la réalité.

La valeur retenue est de 1/45ème. Pour déterminer cette échelle, le principe est le suivant : une MiniFig fait 4 cm de haut et elle représente un homme de 180 cm de haut = 1/45.

La commission technique

Elle est composée d’experts n’ayant pas de trains en compétition :
- un "Président" de la commission ;
- deux membres organisateurs du record ;
- un membre de l’organisation de l’exposition ;
- un membre à prendre parmi les exposants présents. Soit un total de 5 personnes.

La ligne grande vitesse

Géométrie de la ligne

La LGV est faite de rails spéciaux (pour les spécialistes : rails en aluminium code 250), constituée d’au moins un aller totalement droit et plat entre les deux virages.

Les virages de chaque extrémité sont d’un rayon de 1450 mm et en dévers (max 13°). Les attaques de courbes sont des clotoïdes.

Gabarit roulant 8 tenons y compris les deux virages. Tunnels, ponts et autres viaducs ne sont pas sur la zone des 7 à 10 mètres de mesure de la vitesse pure.

La longueur de la ligne droite est de 30 mètres Aucun aiguillage, tile, décoration, etc. sur la ligne LGV. Il n’y a pas de rail d’alimentation central pour les moteurs 12V.

Alimentation électrique

Une alimentation électrique puissante de 0 à 60 V / 15 Ampères est mise en place. La voie du record est alimentée de façon à minimiser les chutes de tension : alimentation multipoints tous les 3 ou 4 modules.

Pupitre de commande

Le pupitre de commande sera conçu de façon à afficher clairement 3 zones d’alimentation électrique :
- zone verte de 0 à 9 volts ;
- zone orange de 9 à 12 volts ;
- zone rouge au dessus de 12 volts.

Un arrêt d’urgence coup de poing sera mis en place. La commande est mise au centre de la partie chronométrage sur une table à la même hauteur que les autres.

Le train le plus rapide sur un tour complet

Le plus rapide sur un tour est un concours car on ne peut pas encore garantir d’évènement en évènement d’avoir toujours le même tour (longueur et disposition des virages), car toutes les expos ne permettent pas de faire des virages de 3m de diamètre et les lignes droites de 30 m.

Deux catégories sont ouvertes :
- une catégorie "record officiel" ;
- une catégorie "prototype".

Les trains admis à rouler dans ces deux catégories sont soumis aux mêmes règles de construction et d’homologation que pour le record de vitesse.

Il s’agit d’un concours où le train le plus rapide (de chaque catégorie) sur un tour gagne le concours.

Aucune assistance extérieure est autorisée lors du tour complet chronométré pour ce concours.

Le départ est un départ arrêté


Tous vos commentaires sont les bienvenus


[1] 10 mètres est la distance normale de mesure de la vitesse moyenne pour ce record. Toutefois cette distance peut être diminuée jusqu’à 7 mètres si il n’est pas possible de faire autrement compte tenu de la place disponible.


Commentaires  (fermé)

jeudi 16 juin 2011 à 13h25

Bonjour,

L’expérience montre que les moteurs Lego 9V résistent plutot très très bien jusqu’à environ 30V pendant quelques mn.

60V, c’est pour permettre à ceux qui le veulent de pousser le bouchon encore plus loin (donc train encore plus rapide).

Un moteur 9V peut tenir à 40V sans problèmes (peut-être encore plus...) sur une ligne droite de LGV .... (Bien sur sur 10 tours à 40V à mon avis ca va être moins bien)ce qui permet de battre le record.

C’est en fait cette suralimantation qui permet d’aller plus vite (normal et comme pour les vrais train : P=UI)

Enfin, le but de ce record est d’aller le plus vite possible quitte eventuellement à cramer quelques moteurs ... Oui, je sais ... ;-)

Les moteurs ne peuvent pas être modifiés si ce n’est de leur enlever leur protection thermique.

cdhd

Logo de DanSto
jeudi 16 juin 2011 à 10h53 - par  DanSto

L’expérience des compétitions passées montre que l’on peut mettre aisément 30 V sur les moteurs sans les griller à condition de ne pas rester trop longtemps à cette tension. Maintenant, c’est à chaque compétiteur de se fixer la barre qu’il ne veut pas dépasser : c’est lui qui pilote son train à ses risques et périls. Par contre, on ne peut utiliser que des composants lego : certains retirent la sécurité anti-surchauffe des moteurs pour débrider leurs moteurs en augmentant le risque de les griller.

Logo de Fabv
mercredi 15 juin 2011 à 15h59 - par  Fabv

Bonjour,

Pouvez vous m’expliquer pourquoi l’alimentation peut fournir une tension de 60 V si seuls des moteurs Lego sont autorisés ? J’imagine qu’un moteur 9 ou 12 V sous 60 V sera détuit. Ou bien les moteurs peuvent être modifiés ?

Merci par avance
Bonne chance aux concurrents

Logo de alexis-evan
mercredi 17 novembre 2010 à 14h09 - par  alexis-evan

Très bien, merci à vous, je vais cerhcer une solution pour ce problème et suivre vos conseils. ;)

mardi 16 novembre 2010 à 07h20

Bonjour,

Les patins Lego existent ==> voir le 12V ;-)

D’autre part, un vieux moteur 9V sans moteur peut faire un bon capteur de courant pour d’autres moteurs de la rame ...

A+ - cdhd

Logo de Jac
lundi 15 novembre 2010 à 11h24 - par  Jac

Salut,

Un patin pas LEGO pour alimenter un moteur ??? Non, ce n’est pas autorisé. Il y a d’autres moyen pour alimenter un moteur. Faut chercher. Il est bien spécifié que les trains doivent être construit en briques Lego et avec des moteurs Lego. Les juges sont intrensigent sur le sujet. Une très belle rame a déjà été refusée.

Logo de alexis-evan
samedi 13 novembre 2010 à 18h39 - par  alexis-evan

Salut à vous !
J’ai une petite question. Il est interdit d’équiper le train d’un "patin" (non LEGO donc) afin d’alimenter un moteur qui ne serait pas un moteur 9V ? Ou seul les moteur 9V sont autorisés ?
Merci à vous.

Brèves

29 juillet 2011 - Mise à jour des pièces LDraw 2011-01

La première mise à jour des pièces LDraw pour 2011 est désormais disponible ! Au sommaire, 486 (...)

28 mars 2011 - Reportage sur la chaine de fabrication LEGO

Un reportage de National Geographic sur la compagnie LEGO, et plus particulièrement sur la (...)

23 février 2011 - Pierre Normandin présente le nouveau train LEGO Maersk 10219 en vidéo

Notre ami Pierre Normandin, designer LEGO CITY, présente dans cette vidéo le nouveau train LEGO (...)

31 décembre 2010 - Mise à jour des pièces LDraw 2010-03

Une nouvelle mise à jour des pièces officielles LDraw est disponible ! Au sommaire, 456 nouveaux (...)

21 juillet 2010 - Nouveau magazine LEGO dans les kiosques

Nouveauté dans les kiosques, le magazine LEGO n°01 vient de sortir. Au sommaire, pas grand (...)