Construction de la LGV V.1

dimanche 28 août 2011
par  Denis CDHD
popularité : 16%

Généralement, lorsque l’on parle de train à grande vitesse, on oublie souvent la voie. En effet, la très grande vitesse avec un train n’est possible que sur une voie construite spécialement pour la grande vitesse. Un TGV d’aujourd’hui sur une voie classique, ne va pas beaucoup plus vite que les 200 Km/H du Capitole en 1967 entre entre les Aubrais et Vierzon.

Ce constat ne fait pas exception pour les trains en LEGO. Ce premier article va vous parler de la construction de la première voie LGV pour les trains LEGO : la LGV V.1

Nota : on notera LGV pour Ligne à Grande Vitesse.

Première grande vitesse

Les premiers tests de vitesse avec des trains LEGO sont faits avec le TGV de Xavier à Claix en 2005 sur une ligne droite de 13 mètres

JPEG - 207.6 ko
La "grande ligne droite de 13m" à l’exposition de Claix en 2005.

puis un 4511 à Saint-Rambert en 2007 sur une ligne droite de 19 mètres.

Ces deux lignes droites sont faites uniquement avec des rails LEGO 9V.

JPEG - 288 ko

Outre le fait d’une voie pas assez longue, il est clairement apparu que si l’on voulait aller très vite, il fallait aussi pour les trains en LEGO une vraie LGV car les voies LEGO avec :
- leurs 8 sections par mètre,
- leurs jonctions imparfaites,
- l’écartement des rails un peu trop généreux,
apportent beaucoup de perte d’efficacité en vitesse pure.

Première LGV

Ce constat a conduit à essayer de construire une première LGV spécifique pour Fana’briques 2008. Les principales caractéristiques retenues pour cette LGV pour trains LEGO sont :
- des tronçons de voies d’une longueur d’un module standard (soit environ 76,6 cm),
- des rails ad hoc d’un seul morceau par tronçon de voie,
- un système de jonction (éclisse) des tronçons très précis,
- une ligne droite d’au moins 30 mètres.

Après quelques recherches sur internet, le matériel choisi est :
- pour les rails : rail en aluminium (pour des raisons de budget, mais existe aussi en laiton, inox ou maillechort) code 250,
- pour les éclisses : éclisses en laiton avec serrage par vis.

JPEG - 349.7 ko

Pour cette première version, les rails sont collés sur des plates de 1x8 noires (la couleur noire est un choix lié à la disponibilité et au prix de cette plate 1x8) ce qui impose d’enlever 2 tenons sur chaque plate pour le passage des rails. Il faut parfaitement dégraisser l’aluminium ainsi que la plate pour un bon collage.

Le positionnement du rail sur la plate se fait avec un gabarit en LEGO (une plate 1x10 plus un peu de bande collante alu pour ’faire la cote’).

JPEG - 134.7 ko

La colle utilisée est de la colle Pattex - "Résist’A Tout". (Avec la technologie FLEXTEC©, cette colle est suffisamment flexible pour unir presque tous les types de matériaux rapides ou souples tels que le métal, le verre, le caoutchouc, le cuir... Ultra puissante, elle résiste à toutes sortes de vibrations, aux intempéries et à l’humidité).

JPEG - 348.6 ko

18 mètres de ligne droite sont ainsi réalisés pour Fana’briques 2008, ce qui représente tout de même 24 tronçons et 960 traverses.

Fana’briques 2008 : la première sortie de la LGV-V1

JPEG - 468.6 ko

La première sortie de cette LGV tient bien ses promesses et permet un roulement des trains nettement meilleur que sur les rails LEGO.

JPEG - 243.5 ko

Saint-Rambert 2009 : la deuxième sortie de la LGV-V1

La deuxième sortie de cette LGV a lieu à Saint-Rambert 2009. Lors de cette cession, tous les records de vitesse sont battus suite à une forte et saine émulation entre Rhônalpins et Alsaciens (mais aussi grâce à une alimentation électrique optimisée pour cette LGV et les trains y circulant...).

JPEG - 239.8 ko

Tout n’est pas encore parfait et certains points posent questions, n’est-ce pas messieurs ?

JPEG - 233.3 ko

Mais en même temps cela permet de faire la critique de cette LGV devenue V1 pour penser à une LGV V2 y compris avec des courbes...

JPEG - 239.7 ko

Après les discussions de Saint-Rambert, puis pas mal d’échanges de mails, une LGV V2 va être construite pour Fana’briques 2010. Les points retenus sont :
- des tronçons de voies un petit peu plus longs (128 tenon au lieux de 96) ,
- trouver un système de traverse plus ‘réaliste’ vis-à-vis d’une LGV réelle,
- faire des courbes de grand rayon,
- faire des courbes avec clothoïde en début et fin de courbes,
- faire des courbes en dévers,
- trouver des éclisses plus facile à monter.

Le cahier des charges étant fait pour cette LGV V.2, il n’y à plus qu’à la construire. Ce sera l’objet du prochain article : construction de la LGV V.2

JPEG - 98.8 ko

Denis - cdhd


Commentaires  (fermé)

Logo de Lionel
vendredi 11 novembre 2011 à 18h40 - par  Lionel

Bonjour,

Pour répondre à votre question, j’ai utilisé des "Rails Clamps", comme sur la photo de l’article, mais spécifiques pour faire la jonction Code 250/332. Le problème que j’ai eu ne vient pas des jonctions entre rails alu et laiton.

Vous pouvez lire la page 12 du catalogue aristocraft sur leur site. Ce qu’il y a à retenir, c’est qu’ils conseillent les rails laiton pour une alimentation par les rails et les rails en alu pour budget serré et une alimentation par batterie (télécommande).

L’"atelier vaporiste" vous dira aussi certainement la même chose.

Lionel

lundi 7 novembre 2011 à 13h34

Bonjour,

Je suis surpris du ralentissement que tu as entre rails laiton et rails alu.

N’y aurait-il pas un problème d’éclisse ?

Sur la LGV alu pour train Lego, nous n’avons pas de problèmes d’alimention, mais c’est vrai que l’on ne peut pas comparer avec des rails laiton vu qu’on en a pas ;-).

cdhd

Logo de Lionel
samedi 5 novembre 2011 à 10h59 - par  Lionel

Bonjour,

Les rails en alu sont utilisés pour les trains de jardin lorsque l’alimentation ne passe pas par les rails (batteries ou vapeur).
Les rails en acier inox sont préférables aux rails laiton car elles s’encrassent moins et conduisent mieux le courant. Cependant, les rails en laiton sont moins chers que les rails en inox et plus disponibles dans les magasins (LGB).

Tout cela, c’est ce que j’ai lu et entendu.

Ce que j’ai essayé, c’est un ovale composé de rails LGB, aristocraft (code 332) en laiton et une longueur de rail en alu (code 250). Le circuit était alimenté par les rails (côté laiton). La loco ralentissait fortement sur la section en alu et reprenait sa vitesse sur la section en laiton.
Cette expérience m’a confirmé que l’alu n’était pas adapté pour un circuit alimenté par les rails, même si l’idéale fut un essai avec des rails de même section (toutes en code 250 ou 332).

Lionel

Logo de honnyvore
dimanche 4 septembre 2011 à 16h52 - par  honnyvore

Chouette, un débat ! ...

Bon, pour ma part, c’est juste une idée (je n’ai pas de jardin, pas de bassin, et pas trop de temps pour me lancer dans une construction aussi ambitieuse), mais si l’occasion....

samedi 3 septembre 2011 à 14h42

OUI, mais ...
Ben justement. L’auto protection de surface diminue la conductivité et favorise les amorcages entre le rail et les roues.
Ce dernier point est mauvais pour le rail en alu voire aussi pour les roues ou les froteurs caprteur électrique du train. (il n’y a pas ce problème sur les LHT)
En tout cas c’est ce qu’explique les possesseurs d’un réseau à l’extérieur (genéralement du train de jardin en G).

cdhd

Logo de Pierrick DAUNY
vendredi 2 septembre 2011 à 22h36 - par  Pierrick DAUNY

Je suis étonné par cette réponse.

Aluminium se protège naturellement de la corrosion et est un bon conducteur électrique (un grand nombre des ligne THT son en aluminium).
Je l’aurais donc mis en première position même si sa résistance mécanique est plus faible que l’acier inoxydable.

PZzzz...

jeudi 1er septembre 2011 à 21h10

Bonjour,

Je pense que l’aluminium n’est pas la mieux pour être à l’extérieur.
Le plus souvent dans les parc mini train extérieur (typiquement train de jardin échelle ’G’) les rails sont en laiton.

L’intérêt de l’aluminium c’est que c’est le moins cher, très bon conducteur de l’électricité et OK pour un usage en intérieur.

Sinon, un avis surement plus autorisé que le miens pour répondre à ta question ici : http://personalweb.donet.com/ paulr...

Mais pour quand même te répondre, mon tiercé décroissant pour l’extérieur d’un point de vue purement technique serait :
1/ laiton Nickelé
2/ Laiton
2,5/ Acier Inoxydable

Et 3/ pas d’aluminium.

cdhd

Logo de honnyvore
mercredi 31 août 2011 à 09h50 - par  honnyvore

Merci Denis.

Une autre question, est-ce que l’aluminium est adapté si l’on souhaite réaliser un réseau destiné à rester dehors par tout temps ? Je pense notamment à un réseau comme les parcs Legoland, mais en version "chez soi" ^^ (vieux rêve).

Logo de Jac
mardi 30 août 2011 à 14h18 - par  Jac

Mmmmmmmmmmh, ça donne envie tous ça. Pour l’instant, la mienne est en rails Lego sans courant. C’est juste pour des tests extérieurs. Mais, il y aura une évolution pour arriver à une vrais LGV similaire. Alors j’attend la suite avec impatience et surtout, n’oublie pas le prix de reviens !!!

Logo de Denis CDHD
lundi 29 août 2011 à 22h51 - par  Denis CDHD

Bonjour,

En fait pour la V1 j’ai pas vraiment calculé le prix au mètre.
Disons que pour un tronçon de 1 module (76 cm) :
Les deux rails : 2,20 Euro
Les deux éclisses en laiton massif : 4,40 Euro (possible d’utiliser des éclisses non visé bcp moins chers)
48 plates 1x8 noires : maxi 4 Euro
Plate de ballast : maxi 4 Euro
1/2 tube de colle ; 2,50 Euro

D’ou un total d’environ : 17, 10 Euro pour 76 cm ==> 22 Euro de mètre. Plus la main d’oeuvre très qualifié qui est hors de prix en Europe ;-).

cdhd.

Logo de Denis CDHD
lundi 29 août 2011 à 22h36 - par  Denis CDHD

Le suite arrive, mais j’ai encore des photos à faire.

Logo de Pierrolego
dimanche 28 août 2011 à 22h28 - par  Pierrolego

Vite...vite...!
je veux connaitre la suite..!
En tout cas, ça rappelle quelques souvenirs... ;-)

Logo de honnyvore
dimanche 28 août 2011 à 22h03 - par  honnyvore

Quel fut le coût d’achat / conception d’une longueur de ce rails LGV1 ?

Agenda

<<

2016

 

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012

Brèves

29 juillet 2011 - Mise à jour des pièces LDraw 2011-01

La première mise à jour des pièces LDraw pour 2011 est désormais disponible ! Au sommaire, 486 (...)

28 mars 2011 - Reportage sur la chaine de fabrication LEGO

Un reportage de National Geographic sur la compagnie LEGO, et plus particulièrement sur la (...)

23 février 2011 - Pierre Normandin présente le nouveau train LEGO Maersk 10219 en vidéo

Notre ami Pierre Normandin, designer LEGO CITY, présente dans cette vidéo le nouveau train LEGO (...)

31 décembre 2010 - Mise à jour des pièces LDraw 2010-03

Une nouvelle mise à jour des pièces officielles LDraw est disponible ! Au sommaire, 456 nouveaux (...)

21 juillet 2010 - Nouveau magazine LEGO dans les kiosques

Nouveauté dans les kiosques, le magazine LEGO n°01 vient de sortir. Au sommaire, pas grand (...)