Module de commande DCC pour six aiguillages motorisés 9V LEGO

dimanche 10 juin 2007
par  Philippe "Frogleap" LABEL
popularité : 5%

Après, la motorisation en 9V des aiguillages LEGO, puis la commande DCC des moteurs 9V de locomotive, voici logiquement le moyen de commander en DCC les aiguillages 9V LEGO ainsi motorisés.

Souvenez-vous. Nous avons d’abord tenté la motorisation des aiguillages 9V LEGO (partie1 et partie2) pour actionner les aiguillages à distance. Pour ne pas vous perdre dans les différentes versions, ici se trouvent les deux solutions (minimoteur Technic et ancien moteur Technic) les plus abouties. Je passe rapidement sur quelques étapes pratiques (le levier de commande manuelle et le module simple DCC) pour souligner l’intégration de la commande DCC dans les moteurs de locomotive 9V LEGO.

Faisant suite à cette "DCCisation" du train 9V LEGO, voici donc la réalisation d’un module de commande DCC pour aiguillages motorisés 9V LEGO permettant l’intégration au pilotage DCC des locomotives de la commande de six aiguillages avec ce module. Bien sûr, autant de modules et autant de fois 6 aiguillages commandables.

Pourquoi avoir choisi le décodeur d’accessoires Lenz LS150 ?
Ce choix n’a pas été simple et je dois bien dire que c’est ce qui m’a retardé pendant presque 2 ans. Je ne trouvais pas de quoi satisfaire toutes les contraintes imposées par le système LEGO et par mon budget. En résumé, il fallait un système qui permette la commande d’aiguillages avec moteur lent, avec une durée d’impulsion réglable, sortant du 9V courant continu et avec deux fils dont la polarité s’inversera pour inverser la commande. Le moteur "lent", c’est comme ça que les modélistes appellent un moteur électrique quand il s’agit d’actionner un aiguillage. C’est par opposition aux solénoïdes qui agissent presque instantanément. La durée d’impulsion réglable est importante car le moteur LEGO qui actionne l’aiguillage ne possède pas de contact de fin de course et il bloque quand il arrive en butée. Mieux vaut ne pas envoyer trop longtemps du 9V dans un moteur LEGO bloqué, car il chaufferait et risquerait la panne. Le circuit Lenz LS150 commercialisé récemment (Mars 2007) regroupe tous ces avantages et permet la commande de six aiguillages, là où les concurrents se limitent à quatre. On peut l’acheter partout en Europe et les meilleurs tarifs portent le prix à environ 7 € par aiguillage. Enfin, il est à la norme NMRA, ce qui garantit son intégration dans n’importe quel système DCC concurrent, ce qui n’est pas toujours le cas des circuits d’amateurs dont on peut trouver les schémas sur le web.

Pour rester fidèle à la jouabilité LEGO et accessible au néophyte, j’ai décidé de retirer le circuit LS150 du boitier en plastique léger fourni par Lenz et de lui fabriquer un boitier en briques LEGO avec des connexions électriques LEGO, ce qui le rend très robuste à l’usage et discret dans une ville LEGO. Nous allons voir ensemble comment intégrer tout cela.

JPEG - 81.7 ko
Sortir le circuit LS150 de son boitier plastique

Commencez par vous procurer les briques nécessaires et dont la liste figure dans le fichier MLCAD ci-joint. Les étapes d’assemblage y sont précisées. C’est un assemblage très simple. N’appelons pas ça un MOC :) Si vous n’utilisez pas MLCAD, voici des instructions de montage imprimables.

Zip - 538 octets
Modèle de boitier en LEGO

La notice du décodeur LS150 explique très clairement pourquoi et comment rajouter deux diodes 1N4001 aux sorties en courant alternatif pour obtenir du courant continu à inversion de polarité suivant l’inversion de commande. Comme le DCC marche à base de 18V alternatif, après redressement en demi-alternance on obtient du 9V mono-alternance qui est assimilable à du 9V continu pour notre application. Le tour est joué, le moteur LEGO ne sera pas en surtension et changera de sens avec l’inversion de commande.

JPEG - 70.2 ko
Souder les diodes 1N4001 aux sorties du LS150

C’est vrai il faut jouer un peu du fer à souder (attention, ce n’est pas pour les enfants parce que ça brûle), mais le DCC se mérite un peu quand même. J’ai choisi de souder les diodes sur le circuit et de ne pas les visser dans les borniers pour une raison de fiabilité du contact électrique et aussi pour le fait que je n’ai pas l’intention de réutiliser ce LS150 pour autre chose en modélisme.

JPEG - 78.7 ko
Souder les fils de sortie

Ensuite il faut souder des fils entre la sortie du décodeur LS150 et les briques électriques qui serviront de connecteur sur le boitier terminé.

JPEG - 66.9 ko
souder les fils sur les briques de sortie

L’opération répétée six fois, pour chaque voie de sortie, vous obtenez alors un circuit LS150 équipé pour le LEGO. Ajoutez deux fils, l’un pour le signal DCC (prise noire), qui se prend sur la voie de train, et l’autre pour le 18V alternatif de commande des aiguillages (prise jaune). C’est pour ça que je l’ai mise en jaune, pour ne pas confondre avec le 9V classique.

JPEG - 99.1 ko
Le circuit assemblé avec tous ses fils

Il suffit alors de placer le circuit dans son boitier en LEGO, en positionnant bien les briques électriques blanches dans l’ordre des numéros de voie, ce sera plus facile à l’usage... Quelques étiquettes faciliteront le repérage des six voies (sur l’exemple photographié 13 à 18) et des deux entrées électriques (DCC pour le... DCC et VA pour le 18 Volt Alternatif).

JPEG - 85.8 ko
Le LS150 dans son boitier LEGO

Le module est terminé. Il est en place dans son boitier qui reste entièrement démontable. En observant le fichier MLCAD, vous remarquerez que sur les côtés du boitier sont placées des briques-à-trous Technic offrant deux avantages : une ventilation passive du circuit (ça ne chauffe vraiment pas beaucoup, mais c’est quand même électrique) et la possibilité d’assembler plusieurs boitiers côte-à-côte à l’aide de chevilles Technic noires.

JPEG - 78.9 ko
Voilà l’ensemble terminé et assemblé

En pratique, j’ai réglé la durée d’impulsion à 0.1s (voir la notice du LS150). On pourrait augmenter cette valeur si on utilise des moteurs très lents avec démultiplication pour actionner les aiguillages. Pour terminer, sachez que ce module LS150, permet aussi le pilotage des aiguillages à partir d’un ordinateur moyennant une interface PC-DCC et fera l’objet d’un prochain article.

JPEG - 96.2 ko
Un boitier contenant un LS150 en situation de jeu

Si vous passez jouer à distance avec le train LEGO de mon grenier, c’est à travers ce type de module que vous actionnerez les aiguillages du Réseau Ferré Frogleap (le RFF...).

Jouez bien,

Philippe "frogleap" Label


Commentaires  (fermé)

Logo de flyinmybrain
lundi 16 janvier 2012 à 13h01 - par  flyinmybrain

bonjour

a ce que je comprend de ses modules DCC ils envoient les infos et la tension de commande via les rails

ce que je ne comprend pas c’est si il y a besoin d’envoyer 9v constament dans le reseau via le potentiometre lego et là les trains tournent a fond !
ou alors vous mettez aussi ce module dans la locomotive et alors là les trains peuvent etre commandés indepandement mais je n’ai pas trouvé de solution parlant de cela dans le site
( c’est ce que j’aimerai faire en tout cas car les systeme radio ou infrarouge sont vraiment tres contraignant)

merci pour votre reponse

Logo de Lio44
vendredi 25 novembre 2011 à 13h31 - par  Lio44

Wouahh Je viens de découvrir ton système et toutes tes explications.....
Terrible !

Agenda

<<

2016

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois

Brèves

29 juillet 2011 - Mise à jour des pièces LDraw 2011-01

La première mise à jour des pièces LDraw pour 2011 est désormais disponible ! Au sommaire, 486 (...)

28 mars 2011 - Reportage sur la chaine de fabrication LEGO

Un reportage de National Geographic sur la compagnie LEGO, et plus particulièrement sur la (...)

23 février 2011 - Pierre Normandin présente le nouveau train LEGO Maersk 10219 en vidéo

Notre ami Pierre Normandin, designer LEGO CITY, présente dans cette vidéo le nouveau train LEGO (...)

31 décembre 2010 - Mise à jour des pièces LDraw 2010-03

Une nouvelle mise à jour des pièces officielles LDraw est disponible ! Au sommaire, 456 nouveaux (...)

21 juillet 2010 - Nouveau magazine LEGO dans les kiosques

Nouveauté dans les kiosques, le magazine LEGO n°01 vient de sortir. Au sommaire, pas grand (...)